Banniere En Quête de Vert

15 février 2018

International

13 Février 2018

RELATIVE STABILITE DU COMMERCE EXTERIEUR FRANÇAIS EN ARBRES, PLANTES, FLEURS ET FEUILLAGES EN 2017

...

RELATIVE STABILITE DU COMMERCE EXTERIEUR FRANÇAIS EN ARBRES, PLANTES, FLEURS ET FEUILLAGES EN 2017

En 2017, les exportations d’arbres, de plantes ornementales, fleurs et feuillages frais atteignent 57,0 millions d’euros contre 56,1 millions en 2016 (soit une hausse de 1,6 %). Les importations passent de 903 millions d’euros en 2016 à 915 millions d’euros en 2017 (hausse de 1,3 %). Au final, le déficit du commerce extérieur français augmente de 1,3 % en 2017 pour s’élever à 858 millions d’euros.

La valeur des exportations se décompose de la façon suivante : 51 % en végétaux d’extérieur, 19% en fleurs coupées fraîches, 12 % en bulbes, 12% en plantes d’intérieur et 6 % en sapins de Noël, rameaux et feuillages frais. Les fleurs coupées fraîches représentent 32 % des importations, les plantes d’intérieur 27 %, les végétaux d’extérieur 26 %, les bulbes 11 % et les sapins de Noël, rameaux et feuillages frais 4 %.

Entre 2016 et 2017, les exportations de bulbes et de plantes d’intérieur ont reculé mais celles de végétaux d’extérieur, de sapins de Noël, rameaux et feuillages frais, et de fleurs coupées ont augmenté. Les importations de végétaux d’extérieur, plantes d’intérieur et bulbes ont augmenté mais celles de fleurs coupées et sapins de Noël, rameaux et feuillages frais ont diminué. En 2017, les exportations vers les Pays-Bas, premier client de la France en arbres, plantes, fleurs et feuillages frais avec 24 % des exportations, ont diminué de 7 %. En revanche, les exportations vers le Royaume-Uni, deuxième pays client avec 15 % des exportations, ont augmenté de 7 % durant la même période. Les importations en provenance des Pays-Bas, premier fournisseur avec 65 % des importations d’arbres, plantes ornementales, fleurs et feuillages frais, sont restées stables par rapport à 2016 (+0,2 %). Celles en provenance de la Belgique, deuxième fournisseur avec 12 % des importations, ont diminué de 4 %.

Une synthèse du bilan du commerce extérieur 2017 publiée par FranceAgriMer sera disponible au deuxième trimestre 2018.

Source : Statistiques du commerce extérieur, Douanes.

 

Consommation

12 Février 2018

UN CLIMAT MITIGÉ POUR LA CONSOMMATION

Les résultats de l'édition 2018 de l'Observatoire Cetelem de ...

UN CLIMAT MITIGÉ POUR LA CONSOMMATION

Les résultats de l'édition 2018 de l'Observatoire Cetelem de la consommation, traduisent un climat de confiance plus favorable chez les Français qui, ces dernières années, montraient une confiance assez timide malgré les signes de reprise économique en Europe. Ainsi, les Français affichent une note de 5,1/10 concernant la situation générale actuelle du pays, soit à peine en dessous de la moyenne des 17 pays étudiés (5,2/10) alors qu'elle se situait à 4,4 en 2017 (4,9 dans l'ensemble) et 2016 (4,8). En revanche, les Français ont un regard nuancé sur l’avenir : 49 % sont optimistes et 51 % sont pessimistes. 36 % envisagent d’augmenter leur épargne et 34 % d’augmenter leurs dépenses.
Des enseignements qui permettent de mieux comprendre l’attitude des Français, partagés entre l’achat plaisir et l’achat responsable.

Une étude Harris Interactive menée dans le cadre de l’Observatoire Cetelem montre que si 45 % des Français trouvent très important de se faire plaisir à travers leur consommation, d'autres critères sont jugés encore plus importants : ne pas gaspiller (57%), trier ses déchets (50 %), avoir tenu son budget à la fin du mois (49 %). Sept Français sur dix n'achètent que le nécessaire. Au final, l'achat est un processus réfléchi : sept Français sur dix y renoncent de temps en temps ou souvent après hésitation car ils n'en ont pas vraiment besoin. En outre, les Français aiment avoir le sentiment d'avoir fait une bonne affaire.

Des résultats qui ne signifient pas pour autant que les consommateurs cherchent à réduire leurs dépenses à tout prix : plus de huit Français sur dix préfèrent consommer moins mais mieux.
Il s’agit donc de valoriser ce qui donnera du sens au consommateur dans son achat. Pour 1/3 des Français, acheter des produits près du lieu de vente et être attentif à la traçabilité sont très importants dans leur consommation. Par ailleurs, 7 Français sur 10 sont prêts à acheter plus cher un produit fabriqué en France.

Sources : Observatoire Cetelem de la consommation, édition 2018.
Les zooms de l’observatoire Cetelem - enquête 1/3 : « choisir, décider, acheter ou l’art de consommer: état des lieux », Harris Interactive, janvier 2018.

 

Développement durable

12 Février 2018

EVALUATION DE METHODES DE PAILLAGE

ASTREDHOR Seine Manche a publié une brochure technique sur les méthodes...

EVALUATION DE METHODES DE PAILLAGE

ASTREDHOR Seine Manche a publié une brochure technique sur les méthodes de paillage hors-sol réalisée à partir des essais menés par différentes stations d’expérimentation de l’Institut technique.
Le paillage, utilisé en pépinière et dans les espaces verts offre plusieurs avantages :
- Palie l’absence de désherbants à large spectre sélectifs et homologués,
- Présente une durée d’action longue (rémanence courte pour les herbicides),
- Engendre une réduction de la fréquence d'irrigation grâce à la limitation de l'évaporation de l'eau du sol,
- Permet de réaliser des économies d'eau et d'herbicide,
- Améliore la précocité des cultures grâce à un effet d'isolant thermique sur le sol,
- Présente un aspect visuel propre lors de la commercialisation.

Le document présente différents types de paillage testés en fonction de leur efficacité, niveau de dégradation, leurs qualités esthétiques et au final, leur intérêt d’utilisation par les professionnels.

Source : ASTREDHOR

Crédit photo : ASTREDHOR

 

Entreprises

14 Février 2018

OUVERTURE DES INSCRIPTIONS AU CONCOURS INNOVERT

Les inscriptions au concours Innovert® 2018 sont ouvertes...

OUVERTURE DES INSCRIPTIONS AU CONCOURS INNOVERT

Les inscriptions au concours Innovert® 2018 sont ouvertes. Organisé par le Salon du Végétal en partenariat avec VAL’HOR, Innovert® met en avant les nouveautés en matière de produits et services de la filière du végétal : production, distribution, espaces verts et paysage, fleuristerie.

Le concours a lieu dans le cadre du Salon du Végétal, dont la prochaine édition se tiendra les 19, 20, et 21 juin 2018 à Nantes.

Les catégories sont :
- Nouveauté végétale pour les nouvelles variétés de plantes
- Innovation commerciale végétale pour les concepts marketing de vente de végétaux.
- Production (innovations techniques, nouveaux matériels et nouveautés concernant les intrants)
- Distribution / Fleuristerie (décoration, outils, équipements, supports de culture, emballages…)
- Espaces Verts (matériaux, décoration, produits d’aménagement d’extérieur…)

Les exposants du Salon souhaitant participer ont jusqu’au 15 mars 2018 pour remettre leur dossier de candidature.

Source : Salon du végétal / Bureau Horticole Régional

 


Imprimer la newsletter