Banniere En Quête de Vert

15 juin 2017

Entreprises

15 Juin 2017

PRESENTATION DES ACTIONS DE L’INTERPROFESSION AU SALON DU VEGETAL A NANTES

Du 20 au 22 juin, à Nantes...

PRESENTATION DES ACTIONS DE L’INTERPROFESSION AU SALON DU VEGETAL A NANTES

Du 20 au 22 juin, à Nantes, VAL’HOR sera présente au Salon du Végétal avec ses fédérations, ASTREDHOR, Plante & Cité, l’Association Excellence Végétale et FranceAgriMer au village interprofessionnel dans le hall production.

Sur le stand, les entreprises pourront entre autres découvrir les dernières nouveautés, s’engager dans la démarche Fleurs de France, tester l’application Floriscope avec Plante & Cité ou encore observer les cultures de végétaux en aquaponie d’ASTREDHOR. Les épisodes Mission : Végétal y seront présentés.
Animation Flower Truck Mellifère : Un flower truck sera installé à l’extérieur, à l’entrée du salon pour présenter les fleurs et plantes dont raffolent les abeilles dans le cadre de la semaine mellifère organisée du 20 au 27 juin par VAL’HOR en partenariat avec l’Observatoire Français d’Apidologie.

Source : Communiqué VAL’HOR du 15 juin 2017.

 

Mode de vie

12 Juin 2017

56 % DES UTILISATEURS DE HOUZZ ENGAGENT UN PROFESSIONNEL POUR LA RENOVATION DE LEURS ESPACES EXTERIEURS...

56 % DES UTILISATEURS DE HOUZZ ENGAGENT UN PROFESSIONNEL POUR LA RENOVATION DE LEURS ESPACES EXTERIEURS

Houzz, plateforme mondiale en ligne consacrée à l’aménagement de la maison (réunissant 35 000 professionnels et un million d’adeptes en France), a publié une étude conduite en avril et mai 2017 sur les Français et leurs projets de rénovation / d’amélioration des espaces extérieurs. Les résultats portent sur les particuliers utilisateurs du site Houzz qui ont renouvelé leurs espaces extérieurs dans les 12 derniers mois, ceux qui ont des projets en cours de rénovation et ceux qui prévoient de rénover leurs espaces extérieurs dans les trois prochains mois.

Tout d’abord, quelles en sont les motivations ? 45% des particuliers ont rénové, rénove ou rénoveront leurs espaces extérieurs car ils viennent d’acheter une résidence et veulent la personnaliser, 19 % car ils ont enfin les moyens financiers et 18 % car ils ont enfin le temps. En moyenne, les particuliers consacrent 7,5 mois pour planifier le projet et 6 mois pour le réaliser.

Dans 49 % des cas, il s’agit d’une rénovation complète, dans 34 % des cas d’une amélioration substantielle tandis que 17 % des projets de rénovation des espaces extérieurs correspondent à de l’entretien. 81 % des projets portent sur le jardin/la cour, 9 % sur le balcon, 8 % sur la terrasse et 4 % sur le porche (plusieurs réponses possibles). Parmi les 84 % de propriétaires qui rénovent des structures, 56 % rénovent une terrasse, 24 % une tonnelle /un kiosque / une pergola / un treillis, 17 % un abri / atelier. Parmi les 90 % des propriétaires qui rénovent / améliorent des éléments non structurels, 46 % ont un projet qui porte sur les pots/bacs extérieurs, 39 % sur la pelouse naturelle, 34 % sur les allées, 32 % sur la clôture et 24 % sur les bordures.
Parmi ceux qui ont décidé de transformer leur pelouse, 47 % ont replanté du gazon, 19 % ont réduit leur pelouse tandis que 12 % l’on agrandi.
Les propriétaires qui, dans le cadre de l’amélioration de leurs espaces extérieurs, ont décidé de changer de plantes, l’onT fait essentiellement pour bénéficier d’un entretien facile (74 %), pour avoir des fleurs (50 %), ou encore, disposer de végétaux résistants au froid (40 %), comestibles (37 %) et résistants à la sécheresse (33 %).

56 % des utilisateurs de Houzz ont décidé de faire appel à un professionnel pour la réalisation de leur projet de rénovation ; il s’agit dans 17 % des cas d’un entrepreneur du paysage, dans 12 % des cas d’un spécialiste en structures extérieures et dans 11 % des cas d’un paysagiste concepteur. On peut donc supposer que les attentes de ces particuliers à l’égard du professionnel s’orientent vers un jardin personnalisé, décoré, aménagé mais sans contrainte.

Originaire des Etats-Unis, Houzz occupe une place de plus en plus importante en France dans l’univers de l’aménagement de la maison. Le site met en relation particuliers et professionnels et constitue une véritable vitrine pour ces derniers. Aux Etats-Unis, on peut trouver des photos de jardin avec des produits et équipements associés en vente avec un forum où l’on a pu voir des utilisateurs poser des questions sur les végétaux utilisés.

Accéder à une présentation de Houzz ici

Sources : Tendances extérieurs, étude Houzz France, 2017. Résultats diffusés dans la Newsletter Promojardin n°226
Antonin Gouze, Houzz, l'appli qui aide à redécorer votre maison, L’Express tendances, 20/05/2017.
Valérie Leboucq, Houzz.fr, le site déco qui met en relation particuliers et professionnels, les Echos, 05/12/2014
www.houzz.fr

 

Entreprises

13 Juin 2017

UNE ENQUETE AUPRES DES PROFESSIONNELS POUR MIEUX REPONDRE AUX BESOINS ET USAGES DES CONSOMMATEURS

Dans...

UNE ENQUETE AUPRES DES PROFESSIONNELS POUR MIEUX REPONDRE AUX BESOINS ET USAGES DES CONSOMMATEURS

Dans le cadre de son programme Créa’Gam soutenu par VAL’HOR, l’Institut ASTREDHOR réalise une enquête en ligne du 1er au 30 juin auprès des professionnels qui commercialisent des végétaux aux particuliers (horticulteurs et pépiniéristes, jardinerie, paysagiste, etc.). Initié en 2016, le projet Créa’Gam porte sur la création de gammes de végétaux en fonction des besoins et usages des consommateurs. Le début de ce travail a permis de mettre en évidence des attentes puis d’en sélectionner une douzaine. Il s’agit à présent à travers cette enquête de valider auprès des professionnels du végétal la pertinence des gammes proposées et les végétaux qui les composent.

Vous êtes professionnel du végétal, participez à cette enquête !

Source : ASTREDHOR

 

International

13 Juin 2017

AUGMENTATION DES IMPORTATIONS DE FLEURS ET PLANTES EN 2016

Alors que les données du panel consommateurs...

AUGMENTATION DES IMPORTATIONS DE FLEURS ET PLANTES EN 2016

Alors que les données du panel consommateurs révèlent une évolution de +0,7 % des dépenses des ménages en végétaux d’ornement entre 2015 et 2016, les importations en valeur augmentent de 2,8 % durant la même période et les exportations reculent de 0,2 %. Au final, le déficit commercial augmente en 2016. La France occupe en 2016, la 5ème place dans les importations de végétaux d’ornement dans le monde et la 13ème place dans les exportations mondiales.

La situation est particulièrement inquiétante au niveau des végétaux d’extérieur, représentant 24 % des importations, qui affichent la plus forte augmentation par rapport aux autres catégories avec +8,3 %. Rappelons que les végétaux d’extérieur représentent plus de 60 % des ventes des producteurs français de végétaux d’ornement. Les exportations de végétaux d’extérieur qui représentent 50 % de l’ensemble des exportations évoluent très faiblement (+0,2 %) entre 2015 et 2016.
Les fleurs coupées fraîches, qui représentent 7 % des ventes des producteurs français et 18 % des exportations, connaissent une augmentation des ventes à l’étranger de 6,1 % entre 2015 et 2016, tandis que les importations de fleurs coupées (33% de l’ensemble des végétaux d’ornement importés) reculent de -0,6 %.
Le déficit extérieur pour les plantes d’intérieur augmente : -2,6 % des exportations et +3,4 % des importations entre 2015 et 2016.

n.b. : Les statistiques présentées dans la publication de FranceAgriMer sont issues de la base des déclarations d'échanges de biens (DEB) pour les échanges avec les 27 autres Etats membres de l'Union européenne et des déclarations en douane (DAU) pour les échanges avec les autres pays.

Sources : Bilan annuel 2016 Commerce extérieur français des produits de l’horticulture, FranceAgriMer, Juin 2017.
Observatoire des données structurelles des entreprises de production de l’horticulture et de la pépinière ornementales France, FranceAgriMer, septembre 2016.

 

Production

13 Juin 2017

PRESPECTIVES INTERESSANTES POUR VEGESTOCK, L’OUTIL DE CONSULTATION DES STOCKS ET DE RESERVATION DES ...

PRESPECTIVES INTERESSANTES POUR VEGESTOCK, L’OUTIL DE CONSULTATION DES STOCKS ET DE RESERVATION DES VEGETAUX

Lancé en 2012 par la FNPHP avec le soutien de FranceAgriMer et la Région Centre-Val de Loire, Végéstock est un outil de consultation de stocks et de réservation des végétaux réservé aux professionnels. Sont précisés l’espèce, le conditionnement et la taille des végétaux disponibles. Les entreprises adhérentes s’engagent à mettre à jour régulièrement leur disponible en ligne afin d’assurer la qualité de l’information. L’objectif principal est d’améliorer l’offre commerciale en faisant jouer la complémentarité entre entreprises.
Avec 37 producteurs français (horticulteurs, pépiniéristes) (+150% par rapport à 2015) issus de différentes régions et 7 000 visiteurs en 2016 (deux fois plus qu’en 2015 et déjà près de 9 000 à fin mai 2017), Végéstock suscite un intérêt grandissant.
De nouvelles fonctionnalités ont été mises en place fin 2016. Comme la dernière date de mise à jour du stock, la recherche par fournisseur…

Les retours des entreprises adhérentes et des utilisateurs ont montré une utilisation du type « click and call ». L’utilisateur consulte et appelle le fournisseur ciblé via Végéstock directement par téléphone. La demande de devis ne transite pas obligatoirement par la plateforme web mais constitue une possibilité pour l’utilisateur qui souhaite mener toute la démarche en ligne.
Alors que les pépiniéristes représentent la majorité des entreprises adhérentes, les horticulteurs adhérents à Végéstock en 2016 souhaitent des adaptations métiers de l’outil afin qu’il réponde au mieux à leurs attentes. Un groupe de travail spécifique « horticulture » va être mis en place afin d’adapter cet outil prévu initialement il est vrai pour les échanges entre professionnels pépiniéristes.
Des évolutions plus techniques du site Végéstock vont être étudiées (recherche multicritère avec l’origine géographique, classement des producteurs par métier, participation à une alliance…, carte de France des adhérents, indication des labels de l’entreprise).

Des liens vont être créés entre les deux applications Végéstock et Floriscope afin de permettre une expérience utilisateur complète dans la logique de rapprocher l’offre et la demande de végétaux. Il sera alors possible via les fiches descriptives de Floriscope d’aller directement sur Végéstock pour une demande de devis chez un producteur. Parallèlement, la consultation d’une plante sur Végéstock permettra d’aller consulter ses caractéristiques précises via un lien vers la fiche descriptive de Floriscope.

L’utilisation de l’application est gratuite et ouverte aux professionnels du végétal et du paysage.

Sources : Communiqué de Végéstock – septembre 2016
Communiqué de la FNPHP du 27 avril 2017

 


Imprimer la newsletter