Code plantes envahissantes

Le code de conduite professionnel relatif aux plantes exotiques envahissantes

Si la très grande majorité des plantes horticoles ne pose pas de problème, une faible proportion présente le risque, dans certaines conditions, de devenir envahissante avec des impacts négatifs sur l’environnement. 

Le code de conduite professionnel relatif aux plantes exotiques envahissantes, lancé en 2015, permet aux professionnels de la filière de s’engager de manière proactive afin de limiter les éventuels impacts négatifs des plantes exotiques envahissantes sur la biodiversité, la santé humaine ou les activités économiques. Il permet également de sensibiliser les consommateurs et les donneurs d’ordre en ce sens. 

Les plantes relevant du Code de conduite sont réparties en deux listes correspondant à des risques et à des engagements différents :

La liste de consensus (interdiction totale d'utilisation) recense les plantes que tous les acteurs concernés souhaitent ne plus voir produites, vendues, prescrites ou utilisées sur l'ensemble du territoire.

La liste de plantes soumises à recommandation (restrictions partielles d'utilisation) recense les plantes qui ne sont envahissantes que dans certains milieux où elles peuvent avoir des impacts négatifs. Elles ont cependant des aspects positifs importants pour les utilisateurs. Des conditions précises d'utilisation sont définies.

Le Code de conduite est évalué et actualisé annuellement par le Comité de pilotage national interprofessionnel.

Vidéo de présentation du Code de conduite