Végétal local

Le signe de reconnaissance des plantes sauvages produites localement

La marque « Végétal local » a été mise en place par la Fédération des Conservatoires botaniques nationaux, l’Afac-Agroforesteries et Plante & Cité, avec le soutien de VAL’HOR.

La marque « Végétal local » garantit pour les plantes, les arbres et les arbustes sauvages bénéficiaires : 

  • leur provenance locale (au sens indigène), au regard d'une carte des 11 régions biogéographiques métropolitaines avec une traçabilité complète ;
  • la prise en compte de la diversité génétique dans les lots de plantes et d’arbres porteurs du signe de qualité ;
  • une conservation de la ressource (plantes et arbres mères) dans le milieu naturel, malgré les collectes.

Au travers d'un cahier des charges détaillé et rigoureux, prévoyant un système de contrôle (assuré par des auditeurs indépendants) et une traçabilité, « Végétal local » est un signe de qualité pour toute une palette de végétaux. En effet, pour la restauration des milieux ou les opérations de génie écologique, la provenance locale (au sens indigène) est une nécessité écologique et économique.
Elle permet de reconstituer des communautés végétales cohérentes et favorise la réussite des semis et des plantations avec des végétaux adaptés aux conditions locales. Les caractéristiques génétiques acquises localement par la flore sauvage au fil des siècles lui confèrent en effet un avantage lorsque celle-ci est utilisée dans son territoire d’origine.