Le Cercle Cité Verte

Les professionnels des jardins et du paysage ont créée le Cercle Cité verte en 2010. 

C’est un  groupe de réflexion qui accompagne la filière depuis deux ans dans sa promotion du paysage et du végétal dans notre société. L’objectif du Cercle est de réfléchir concrètement aux grands enjeux sociaux et économiques auxquels est confrontée la filière, et de promouvoir le rôle du paysage et du végétal dans la cité. Présidé par l'écrivain, économiste et académicien Erik Orsenna, le Cercle Cité Verte est composé d'une dizaine de personnalités de la société civile (journaliste, économiste, philosophe, architecte, responsable développement durable...) et de professionnels apportant leurs regards et leurs questionnements de concepteurs, d’entrepreneurs et de producteurs. 

Lors de ses réunions, le Cercle a abordé plusieurs thématiques: 

  • L'alliance, la relation, entre les humains et le végétal. 
  • La place du végétal dans la "nouvelle croissance" et la solidarité qui doit se nouer entre tous les acteurs du secteur.
  • Le végétal en ville et le développement durable
  • Le végétal et la santé
  • L’approche du paysage et du végétal en ville par les élus locaux

 

Toutes ces réflexions déboucheront sur des actions didactiques auprès des décideurs, des médias et du grand public. Les travaux du Cercle ont constitué également la base de travail des prochaines Assises européennes du Paysage fin 2011.

Communiqué de presse Le Cercle Cité Verte

 



Filière paysage et végétal : un "Manifeste" et 70 propositions pour une cité verte !

Le 4 octobre, Val'hor, interprofession de l'horticulture et du paysage, a rendu public le "Manifeste pour une Cité Verte!"et les 70 propositions en vue d'une meilleure intégration du végétal aux espaces de vie. Ces propositions sont le fruit de deux ans de travaux et d'auditions menés par le Cercle Cité Verte, cercle de réflexion de l'interprofession, présidé par Erik Orsenna et Dominique Douard, président de Val'hor. Ces 70 propositions concrètes touchent à tous les secteurs de la vie et de l'activité humaine (éducation, formation, environnement, santé, économie et emploi, urbanisme...). Elles visent à une meilleure intégration de la dimension végétale et paysagère en amont des projets publics et privés. A l'approche des échéances électorales de 2012, la filière entend alerter les pouvoirs publics et initier un débat public sur ces sujets, au cœur des préoccupations citoyennes.