Mon espace pro

Porteur du projet / auteur :  ASTREDHOR

Période de réalisation du projet / date de publication :  2017

De quoi parle-t-on ?  De l’inoculation de micro-organismes non-pathogènes pour améliorer la vigueur et la protection des plantes.

Pour qui ?  Les producteurs

Méthode / source(s) :  Essais en pépinière

Principaux résultats / résumé :   La biotisation des substrats est une technique alternative à l’usage de produits phytophamaceutiques prometteuse, mais son efficacité irrégulière est à prendre en compte. D’après les résultats des expérimentations menées entre 2013 et 2015, il est préconisé de :

  • Utiliser cette technique de manière préventive, les effets bénéfiques disparaissant lorsque la pression parasitaire devient trop importante.
  • Installer des communautés diversifiées de micro-organismes en amont de la culture.
  • Privilégier le renouvellement des apports de produits plutôt que l’augmentation des doses.
  • Associer cette technique à une fertilisation raisonnée, celle-ci pouvant potentiellement bloquer le développement des micro-organismes et favoriser l’apparition de certaines maladies. L’effet de la biotisation compense dans de nombreux cas la diminution de fertilisation.
  • Réaliser des expérimentations préliminaires spécifiques afin de raisonner le choix des micro-organismes et donc des produits à utiliser en fonction des espèces et des cultivars cultivés ainsi que des contextes culturaux.

Quel intérêt / quelle utilisation ? Développer des méthodes alternatives à l’usage des produits phytopharmaceutiques pour la protection des plantes

Téléchargement de documents

 

  • Biotisation des substrats, synthèse technique, 2017

    Camille LI-MARCHETTI, Marie-Anne JOUSSEMET, Biotisation des substrats, synthèse technique, 2017, 8 pages.

A découvrir également

  • Fertilisation avec des engrais retard en pépinière de pleine terre

    Consulter
  • Efficacité des phytostimulants contre les maladies et les ravageurs en cultures ornementales

    Consulter