Mon espace pro

Contre cet organisme nuisible qui attaque le feuillage, des solutions de prévention et de lutte sont testées dans le cadre de ces travaux de recherche. Démarré en 2014, le programme SaveBuxus, coordonné par ASTREDHOR et Plante & Cité, a pour objectif d’apporter des solutions concrètes pour lutter efficacement contre les bioagresseurs du buis notamment la pyrale et Cylindrocladium buxicola.

Porteur du projet / auteur : ASTREDHOR et Plante & Cité

Période de réalisation : 2014-2017

De quoi parle-t-on ? De la sensibilité des variétés à la maladie du dépérissement, des méthodes préventives et de la recherche de produits alternatifs de lutte contre Cylindrocladium buxicola.

Pour qui ? Les gestionnaires et propriétaires de parcs et jardins (publics et privés), professionnels du paysage et collectivités.

Méthode / source(s) : Essais et étude bibliographique

Principaux résultats / résumé : 2017 : Evaluation de l’efficacité pratique de produits de bio contrôle vis-à-vis d’un pathogène responsable du dépérissement du buis cultivé en pleine terre, Cylindrocladium buxicola : L’essai mené visait à étudier l’effet de différents micro-organismes sur le développement de Cylindrocladium buxicola. La désinfection du sol semble permettre de limiter légèrement la ré-infestation des plantes lors d’une réimplantation sur une parcelle contaminée par une culture précédente. Cependant, cette technique est couteuse en temps, avec ici deux jours pour désinfecter 60 m2, et difficile à mettre en place car le matériel utiliser est lourd et peu maniable. Cette technique est donc difficilement transférable en collectivité par exemple ou les surfaces à désinfecter sont trop importantes et le matériel difficilement utilisable. Comme mis en évidence dans les essais précédents, la biotisation sur parcelle non désinfectée ne permet pas de réduire l’infestation des plantes de manière significative. Lors d’une application sur parcelle désinfectée dans le but de limiter la ré-infestation, l’action de ces produits est là encore non significative. Seul le produit Trianum semble montrer une légère efficacité, comme cela avait pu être observé les années précédentes en cas de faible pression.

Travaux 2015 et 2016 : Le guide de bonnes pratiques contre la cylindrocladiose et les autres maladies de dépérissement du buis, réalisé avant le lancement du programme Save Buxus, repose sur l’état de la connaissance scientifique de ce domaine.

La synthèse consacrée au « dépérissement du buis induit par Cylindrocladium buxicola; a été rédigée par ASTREDHOR. Elle permet de donner aux professionnels de premiers résultats sur la tolérance du buis à la cylindrocladiose (sensibilité des variétés), la recherche de produits alternatifs contre Cylindrocladium buxicola mais aussi les bonnes pratiques en prévention contre le dépérissement du buis.

Quel intérêt / quelle utilisation ? Protéger la santé du buis dans les parcs et jardins publics et privés.

à télécharger

  • Marie Angélique SCHOTT, Evaluation de l’efficacité pratique de produits de bio contrôle vis-à-vis d’un pathogène responsable du dépérissement du buis cultivé en pleine terre, Cylindrocladium buxicola – compte-rendu d’expérimentation 2017, ASTREDHOR, Mai 2018, 20 pages.

  • Laurent JACOB, Pauline TOLLE, Bonnes pratiques contre la cynlindrocladiose et les autres maladies, ASTREDHOR, février 2016, 75 pages.

  • Synthèse 2015 • Programme SaveBuxus - volet dépérissement, ASTREDHOR et Plante & Cité, décembre 2016, 4 pages.