Mon espace pro

Parmi toutes les variétés de Physiocarpus, 28 ont été retenues et classées selon leur vigueur par les stations d’expérimentation d’ASTREDHOR.

Porteur du projet / auteur :  ASTREDHOR

Période de réalisation du projet / date de publication :  2014-2017

De quoi parle-t-on ?  Ce partenariat européen Eurotrials (Pays-Bas, Allemagne, Angleterre, Autriche, Belgique, Irlande, France), auquel participe ASTREDHOR, vise à évaluer le comportement de variétés d’espèces ligneuses non produites en France et de variétés françaises dans différentes situations pédoclimatiques européennes afin de connaître les possibilités de production et de vente de végétaux présentés dans les catalogues des pépiniéristes français. Le compte-rendu ici présent porte sur les travaux réalisés en France sur le Physiocarpus.

Pour qui ?  Les producteurs

Méthode :  Essais en station d’expérimentation

Principaux résultats :

  • Après 5 mois de plantation, les 28 cultivars de physiocarpus étudiés peuvent être classés en quatre groupes selon leur vigueur. – Hauteur comprise entre 40 et 60 cm comme ‘Annys Gold’. La croissance de ce cultivar est non seulement lente mais en plus la plante est peu ramifiée. A l’inverse, le cultivar ‘Perspectiva’ a également un faible développement mais une ramification intense. Cette classe ne rassemble qu’1/7 des cultivars mis en observation.
  • Hauteur comprise entre 60 et 80 cm. Près de la moitié des cultivars entre dans cette classe. Trois cultivars ‘Chameleon’, SMPOTW (Tine Wine) et ‘Hoogi021’ sont très denses avec plus de 10 rameaux en moyenne par individu.
  • Hauteur comprise entre 80 et 100cm. Près de ¼ des cultivars, hauts mais également peu ramifiés se retrouvent dans cette classe.
  • Hauteur comprise entre 100 et 120 cm. Également, ¼ des cultivars figurent dans cette classe. Mais à l’inverse de la classe précédente, les cultivars sont plus ramifiés.

Quel intérêt / quelle utilisation ?  Elargir l’offre du catalogue des pépiniéristes.

Partenaires financiers :  CasDar, VALHOR

à télécharger

  • EUROTRIAL Physiocarpus – compte-rendu d’expérimentation 2017, ASTREDHOR Est Horticole, 17 pages.