Mon espace pro

L’analyse des achats des foyers en végétaux d’ornement issue du panel consommateurs Kantar pour VALHOR et FranceAgriMer met en évidence ces dernières années une hausse du poids des fleurs coupées dans les achats des foyers français aussi bien en valeur qu’en volume.

FOCUS SUR les achats de fleurs coupees

Le panel consommateurs Kantar pour VAL’HOR et FranceAgriMer permet d’identifier les achats de fleurs coupées parmi l’ensemble des végétaux d’ornement achetés (végétaux d’intérieur, d’extérieur, pour le deuil).

En 2017, les fleurs coupées représentaient 33,5% de l’ensemble des achats en valeur ; en 2019 et 2020, elles représentaient 37,7% et 38,1%. En volume – sachant qu’une quantité correspond à une botte, un bouquet, une plante, un sachet de graine, un arbre, etc. – le poids des fleurs coupées est passé de 12,8% en 2017 à 15,7% en 2019 et 15,8% en 2020.

En niveau de sommes dépensées et de quantités achetées cumulées à l’ensemble des foyers, les achats de fleurs coupées ont augmenté en 2018 et 2019 (de 6% et 10% en valeur et de 16% et 10% en volume) avant la diminution liée à la crise sanitaire en 2020 (-6% en valeur et -13% en volume).

Le fleuriste, qui constitue 58% des dépenses en fleurs coupées des foyers en 2020, voit la part de cette catégorie de végétaux progresser depuis 2018 : sur l’ensemble des végétaux achetés chez le fleuriste, les fleurs coupées représentaient en 2018 61,3%, alors qu’en 2019 et 2020 elles ont représenté 65,5% et 66,1% des dépenses respectivement. La grande distribution, qui représente 14% des dépenses en fleurs coupées en 2020, voit aussi la part des fleurs coupées dans les dépenses de végétaux réalisées par les particuliers dans ce circuit augmenter, mais seulement à partir de 2019, passant de 29,9% en 2018 à 33,9% en 2019 et à 34,1% en 2020.

Durant cette période de croissance du marché de la fleur coupée, la proportion d’acheteurs et de petits ou gros acheteurs ainsi que la part des achats pour soi ou pour offrir n’affichent pas d’évolutions continues à la hausse ou à la baisse. En revanche, en matière d’occasions d’achat, on note une hausse de la part des achats de fleurs coupées à l’occasion des anniversaires (y compris anniversaires de mariage) : passant de 22% des achats en valeur de fleurs coupées en 2018 à 24% en 2019 et 26% en 2020. L’anniversaire est la première occasion d’achat de fleurs coupées achetées à la pièce ou en bottes.

Source Panel consommateurs Kantar pour VALHOR et FranceAgriMer

Pour aller plus loin

Rendez-vous sur  votre espace Pro pour télécharger les documents suivants :

Les deux infographies : « bouquets de fleurs coupées achetées à la pièce par les Français » et « fleurs et bouquets déjà prêts achetés par les Français »

SE CONNECTER

Si vous n’êtes pas un professionnel du végétal, contactez-nous.