Mon espace pro

Crédit photo : Laurent Mary – Caté

Quelles sont les attentes des acheteurs de végétaux de demain ? Est-ce intéressant de présenter les plantes en fonction de l’usage que les consommateurs peuvent en faire ? C’est à ces questions, essentielles pour la filière du végétal, que souhaite répondre l’action nationale d’ASTREDHOR.

 

Deux projets pour une ambition commune

Mieux répondre aux attentes des consommateurs de plantes, voici le défi de l’ensemble du secteur horticole pour gagner en compétitivité.

Pour les y aider, l’institut du végétal ASTREDHOR contribue à la recherche grâce à un programme national de recherche et d’innovation.

Volet 1 : le projet 2016-2017 sur les gammes de végétaux

Le premier volet de cette action a permis de mobiliser un grand nombre d’acteurs de la production, de la distribution et du paysage, sur la question des attentes et des usages vis-à-vis des plantes d’extérieur et d’intérieur.

Ce projet de 2 ans (2016-2017) repose sur 2 grands objectifs :

  •        Identifier les attentes et besoins des consommateurs, avec l’aide d’un groupe d’experts consommateurs ;
  •        Définir des gammes de végétaux répondant au mieux à ces usages et attentes.

Volet 2 - 2019-2021 : valider auprès des consommateurs l’idée de présenter les végétaux selon l’usage que l’on peut en faire

Le 6 janvier 2022, un webinaire présentait les résultats du projet « CréaGam », destiné à valider auprès des consommateurs le concept de présenter des gammes de végétaux par usage. Les concepts testés étaient destinés à une clientèle urbaine, jeune, disposant de balcons et petits jardins citadins.

Le webinaire dressait un compte rendu des enquêtes menées sur les 8 points de vente ayant testé les concepts en condition réelle. Des enquêtes en ligne et des tables rondes ont également alimenté la réflexion.

Différents enseignements ressortent de ces enquêtes, la plus importante concernant la forte demande d’accompagnement de la part des consommateurs : contact humain sur le point de vente, étiquette, internet sont les vecteurs privilégiés.