Mon espace pro

Avant sa version complète du 24 au 27 janvier 2023, le salon international de l’horticulture et de la pépinière IPM Essen a organisé une édition d’été qui a rassemblé 230 exposants et 1 800 visiteurs commerciaux. Les thématiques abordées étaient notamment la réduction de la tourbe, les emballages éco-responsables et les stratégies marketing.

Adaptations aux enjeux environnementaux

En matière de développement durable, l’accent a été mis sur les pots en matériaux biodégradables ou recyclés, les plantes favorables aux insectes et résistantes à la chaleur, aux sols sans tourbe et la performance technologique.

Des tendances esthétiques reflets d’états d’esprit

Le Discovery Center au Salon IPM Essen a été l’occasion de faire un coup de projecteur sur trois tendances :

Tendance 1 : transition. L’envie de revoir nos modes de vie et de consommation s’est renforcée avec la pandémie. L’ancien et le nouveau monde cohabitent dans cette transition pour évoluer ensemble. Cette cohabitation est le reflet de nos comportements : d’une part, nous souhaitons du changement, de la nouveauté. D’autre part, nous sommes nostalgiques du passé. Cette contradiction se traduit à la fois dans la mode, l’art et le design.

Tendance 2 : euphorie. Certains imaginent un avenir brillant et joyeux. Une exubérance qui peut cacher le désir d’oublier les problématiques actuelles. Cette envie d’expression, de positivité et de célébration de la vie s’exprime par un ton festif, ensoleillé dans la mode, l’événementiel et le design.

Tendance 3 : à l’envers. La crise sanitaire a quelque peu effacé la frontière entre la maison et le travail. Les actifs ont commencé à travailler ou à travailler davantage chez eux. Or, la surface disponible ne permet pas toujours de créer un espace de travail. Certains ont investi leur jardin pour y travailler.