Mon espace pro

Pour cela, elle impose depuis décembre 2019 un passeport phytosanitaire pour tous les végétaux destinés à la plantation (sauf certaines semences et en cas de vente directe à l’utilisateur final) pour les ventes intra-UE. La mise en application de ce nouvel étiquetage obligatoire par les professionnels a fait l’objet d’un accompagnement par l’Interprofession VALHOR.

A découvrir également