Mon espace pro

 Genèse du label

Le concours des villes et villages fleuris a été créé en 1959 par le ministère de l’Agriculture pour refleurir les territoires abimés par la guerre. Il s’est ensuite transformé en label national, en écho à l’intérêt suscité par le fleurissement dans l’attractivité touristique des communes. Le label est géré par le CNVVF, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris, depuis 2001.

Ces dernières années, au fleurissement des espaces publics et privés se sont greffées des notions de développement durable, dont :

  •        préservation de la biodiversité
  •        aménagement paysager responsable
  •        propreté et qualité des espaces publics
  •        choix des végétaux, plus raisonné et résilient

Les villages et villes labellisés sont classés selon différents échelons, de 1 à 4 fleurs. La labellisation 4 fleurs permet aux villes et villages fleuris de recevoir des distinctions nationales, comme le prix de la Diversité Végétale remis par l’Interprofession VALHOR.

 Les atouts du label villes et villages fleuris

Bien sûr, une ville ou un village labellisé 4 fleurs se verra souvent récompensé par un afflux touristique et une reconnaissance du public local. Le CNVVF met ainsi à disposition une carte des communes labellisées ainsi que de nombreuses suggestions de « balades fleuries », des chemins de découverte touristique permettant d’explorer les villages.

Mais bien d’autres arguments peuvent déclencher la volonté d’une commune à s’inscrire au label :

  •        Augmentation de la qualité de vie et de la convivialité ;
  •        Implication des habitants dans le fleurissement urbain ;
  •        Amélioration de la qualité de l’air et des sols ;
  •        Préservation d’un patrimoine végétal local ;
  •        Protection de la biodiversité ;
  •        Formation et actions pédagogiques pour la connaissance de la nature.

 Comment obtenir le label villeS ou villageS fleuriS ?

 Toute commune peut s’inscrire sur le site du CNVVF pour participer au label. La ville ou le village pourra ainsi prendre connaissance de la grille d’évaluation. Ensuite, l’organisation de la labellisation fait intervenir 3 acteurs principaux :

  • Les départements vont assister les communes dans l’intégration au label ;
  •  Le conseil régional va attribuer les échelons 1 à 3 fleurs du label et sélectionne les communes susceptibles d’obtenir la 4ᵉ fleur ;
  •  Le CNVVF est responsable de l’attribution de la 4ᵉ fleur. Actuellement près de 280 communes détiennent cette distinction.

Plus d’une soixantaine de critères sont examinés par les 2 000 professionnels de l’horticulture, du tourisme, de l’urbanisme du CNVFF.

 

Prix VALHOR de la Diversité végétale

Depuis 2008, le Prix VALHOR de la Diversité végétale constitue une récompense à part entière du concours des villes et villages fleuris. Il met en valeur une ville et un village labellisés 4 fleurs qui ont fait un effort de diversité végétale pour tirer tout le parti de la richesse botanique.

La diversité végétale est appréciée selon :

  • la pertinence du choix des végétaux dans la palette allant des plantes annuelles aux arbres
  •        ‌le recours à des associations judicieuses et créatives de végétaux dans cette palette
  •        ‌la mise en valeur d’une flore bien adaptée aux conditions locales (climat, sol, contraintes d’entretien), en cohérence avec des efforts d’économies d’intrants (eau, traitements…)
  •        ‌la promotion et l’information auprès du grand public autour de ces réalisations : pancartage listant les noms des végétaux utilisés, animations éducatives…