Entrepreneurs du paysage

Poursuite du dynamisme au second semestre 2021

Les résultats du baromètre d’activité VAL’HOR des entreprises du paysage pour le second semestre 2021 sont encourageants mais les difficultés d’embauche et la hausse du prix des matériaux et de l’énergie continuent de préoccuper les chefs d’entreprise.

Réalisé auprès de 350 paysagistes, le baromètre Xerfi Spécific pour VAL’HOR permet de suivre l’évolution semestrielle de l’activité des entreprises du paysage, les sujets d’inquiétude et les perspectives pour les prochains mois.

Après une hausse de 13,5% au premier semestre 2021 par rapport au premier semestre 2020, le chiffre d’affaires global des entreprises interrogées continue sur une tendance favorable avec +8% au second semestre 2021 (par rapport au second semestre 2020). Au cours de ce second semestre 2021, la hausse du chiffre d’affaires pour les prestations de création de jardins et d’espaces verts est plus forte que celle du chiffre d’affaires généré par l’entretien des jardins et espaces verts. Au final, le chiffre d’affaires annuel progresse de 11% au global, de 12,5% pour la création des jardins et espaces verts et de 8,5% pour l’entretien.

Un dynamisme porté par le marché des particuliers et des professionnels privés

Les clients qui contribuent le plus à la croissance de l’activité au second semestre sont les professionnels privés (11,5%) et les particuliers (9%). Le marché des collectivités augmente de 3% durant cette même période. Sur l’ensemble de l’année 2021, le chiffre d’affaires généré par les marchés publics croît de 4,5%, celui des professionnels privés de 12% et des particuliers de 13,5%.

Le pourcentage d’entreprises ayant cherché à recruter sans y être parvenu continue de progresser. Les investissements augmentent également sachant toutefois que 80% ayant effectué de l’investissement matériel ont procédé à du renouvellement. Côté prix des services de l’aménagement paysager, l’indice INSEE met en avant une nette augmentation durant les deux derniers trimestres 2021 (+4% chacun).

Bien que moins importante qu’en 2021, les chefs d’entreprise anticipent une hausse de leur chiffre d’affaires au premier semestre 2022 à hauteur de 3%. 75% des chefs d’entreprise anticipent un maintien de leurs marges dans les 6 prochains mois.

Tout comme au premier semestre 2021, les deux premiers sujets qui préoccupent les chefs d’entreprise sont les difficultés d’embauche (tous types de postes), la hausse des prix des matériaux et de l’énergie. Arrive en 3ème place l’incertitude associée à la pandémie.

Pour télécharger les résultats du Baromètre VAL’HOR réalisé par Xerfi Spécific de suivi d’activité semestriel des entrepreneurs du paysage,2nd semestre 2021, rendez-vous sur votre Espace Pro.
Si vous n'êtes pas un professionnel du végétal, contactez-nous.

Chaque semestre, l'Institut Xerfi Spécific effectue une enquête auprès d'un échantillon de paysagistes pour suivre l'activité conjoncturelle des entreprises et établir des prévisions sur les mois à venir.

Rebond exceptionnel pour les entreprises du paysage au premier semestre 2021

D’après le baromètre semestriel des entreprises du paysage réalisé par Xerfi Spécific pour VAL’HOR et l’Unep, le secteur du paysage connaît un fort dynamisme au premier semestre 2021 favorisé par le marché des particuliers et les prestations de créations de jardins et d’espaces verts.

Une croissance observée dès le second semestre 2020

Après un rattrapage partiel de l’activité au second semestre 2020 (+3% de chiffre d’affaires) par rapport au premier semestre 2020 (-6%), le secteur du paysage a connu un rebond exceptionnel au 1er semestre 2021 : +13,5%. La hausse du marché est particulièrement forte en créations de jardins et espaces verts avec +15,5% par rapport au premier semestre 2020. L’activité d’entretien des jardins et espaces verts a cru de 10,5%.

Le marché des particuliers contribue fortement au dynamisme de l’activité au premier semestre 2021 : il progresse de 17,5% par rapport au premier semestre 2020. Le marché des professionnels privés croît quant à lui de 13% et celui des marchés publics de 6,5%.

Un climat favorable mais des tensions sur les ressources

Les entreprises du paysage anticipent une poursuite de la hausse de l’activité au second semestre 2021 avec en moyenne +6% de chiffre d’affaires.

Les 3 principales difficultés que rencontrent actuellement les entreprises du paysage sont : les difficultés d’embauche, la hausse des prix des matériaux et les problèmes d’approvisionnement (pénuries, délais de livraison…).

Pour télécharger le Baromètre VAL’HOR / UNEP réalisé par Xerfi Spécific de suivi d’activité semestriel des entrepreneurs du paysage, 1er semestre 2021, rendez-vous sur votre Espace Pro.
Si vous n'êtes pas un professionnel du végétal, contactez-nous.

Chaque semestre, l'Institut Xerfi Spécific effectue une enquête auprès d'un échantillon de paysagistes pour suivre l'activité conjoncturelle des entreprises et établir des prévisions sur les mois à venir.


Télécharger les précédentes notes semestrielles :

Second semestre 2020

Premier semestre 2020

Second semestre 2019

Premier semestre 2019