Production

Une situation financière en 2019 contrastée selon les entreprises

Réalisé à partir d’un échantillon national de 297 entreprises, l’observatoire économique et financier des exploitations horticoles et de pépinières ornementales conduit par CER France pour FranceAgriMer suit, à partir de données comptables, la santé financière des entreprises. Les résultats de l’exercice 2019 laissent apparaître une légère hausse du chiffre d’affaires des entreprises étudiées (+1,6%) mais avec un produit brut stable (+0,1%). La situation se différencie selon les typologies de producteurs.

L’analyse des entreprises par débouché commercial montre une hausse du chiffre d’affaires des producteurs effectuant majoritairement de la vente directe. «Ce mode de commercialisation permet une plus grande régularité des résultats que les autres débouchés», interprète CER France. Les entreprises qui vendent principalement à des distributeurs sont relativement plus grandes et dynamiques même si le chiffre d’affaires de l’exercice 2019 est stable. Les producteurs qui vendent essentiellement à des grossistes connaissent une hausse du chiffre d’affaires, du produit brut et de l’excédent brut d’exploitation.

L’analyse par type de production met également en lumière des disparités. Pour les pépinières de plein champ et hors-sol, les résultats de l’observatoire confirment une phase de développement d’activité. L’augmentation des charges reste limitée, ce qui permet à ces entreprises d’améliorer leur niveau de rentabilité. Toutefois, un tiers des pépinières hors-sol interrogées est en situation fragile. Le chiffre d’affaires et le produit brut des horticulteurs sont relativement stables. Les marges sont maintenues mais l’augmentation des charges génère une baisse de la rentabilité. Un tiers d’entre eux se trouve en situation fragile. Après une amélioration de la situation en 2017 et 2018, la situation des producteurs de fleurs coupées se dégrade à nouveau. Avec la moitié des entreprises économiquement ou financièrement fragile, la situation est particulièrement préoccupante chez les producteurs de fleurs coupées.


Source : Observatoire économique et financier des exploitations horticoles et pépinières – FranceAgriMer

 

Télécharger la dernière synthèse :

Observatoire économique et financier des exploitations horticoles et pépinières, exercice 2019 par FranceAgriMer

 

Accéder aux précédentes synthèses :

Observatoire économique et financier des exploitations horticoles et pépinières, exercice 2018 par FranceAgriMer

Observatoire économique et financier des exploitations horticoles et pépinières, exercice 2017 par FranceAgriMer

Observatoire économique et financier des exploitations horticoles et pépinières, exercice 2016 par FranceAgriMer

Observatoire économique et financier des exploitations horticoles et pépinières, résultats 2015 par FranceAgriMer