Services

Les paysagistes concepteurs

Cette première édition de l’Observatoire des paysagistes concepteurs propose un bilan de l’activité économique des agences privées de paysagistes concepteurs en 2015 ainsi qu’une étude sur le parcours et la situation professionnelle des diplômés. Cette enquête a été réalisée auprès de diplômés de six écoles françaises, de l’école suisse et belge depuis 1976 jusqu’en 2014, et des habilités FFP.

BILAN ÉCONOMIQUE DES AGENCES PRIVÉES DE PAYSAGISTES CONCEPTEURS

L’enquête auprès des diplômés et habilités par la FFP a permis d’identifier 1 150 agences privées de paysagistes concepteurs. Celles-ci comptent en moyenne 1,4 associés. Elles représentent un chiffre d’affaires de 241 millions d’euros en 2015 dont plus de deux tiers concernent la maîtrise d’œuvre et moins d’un tiers les études. Ce chiffre d’affaires est en baisse de 4 % entre 2014 et 2015. Ces entreprises emploient 1 650 équivalent temps plein (ETP).
Les dirigeants des agences identifiées sont âgés en moyenne de 44,5 ans avec une ancienneté de 18 ans dans la profession et 12 dans leur poste. Les salariés sont âgés en moyenne de 38 ans avec une ancienneté de 12 ans dans la profession et 7 ans dans leur entreprise.

Télécharger l'Observatoire des paysagistes concepteurs : Bilan économique

 

PARCOURS ET SITUATION PROFESSIONNELLE DES DIPLÔMÉS

Parmi les 2 820 paysagistes concepteurs identifiés par l’enquête auprès des diplômés et habilités par la FFP, 95,5 % exercent une activité de programmation, conseil, recherche, étude, maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, enseignement, etc. 39 % d’entre eux sont dirigeants, 45 % sont salariés et 16 % sont autoentrepreneurs.
Parmi les 2 820 paysagistes concepteurs identifiés, seuls 4,5 % d’entre eux exercent leur fonction dans une entreprise de travaux. Près de huit sur dix sont salariés et 21,5 % d’entre eux sont dirigeants.
près d’un quart des paysagistes concepteurs identifiés, ont une activité secondaire en lien avec leur activité de paysagiste concepteur (enseignement, recherche, conseil de l’Etat, agence privée,…). Ils consacrent en moyenne un quart de leur temps à cette activité secondaire.

Télécharger l'Observatoire des paysagistes concepteurs : Parcours et situation professionnelle des diplômés
 Source : Chiffres clés des paysagistes concepteurs, VAL'HOR, données 2015.

Des indicateurs au vert pour les entrepreneurs du paysage

La dernière édition des chiffres clés des entreprises du paysage réalisée au premier semestre 2021 par Xerfi Spécific pour VAL’HOR et l’Unep met en exergue en 2020 une progression, aussi bien du nombre d’entreprises, d’actifs que du chiffre d’affaires.

En outre, l’étude révèle une digitalisation de la majorité des entreprises et une sensibilité croissante à l’égard de l’approvisionnement local. 

 

Nombre d’entreprises, d’actifs et chiffre d’affaires en hausse

D’après l’étude Chiffres clés des entreprises du paysage – données 2020, réalisée par Xerfi Spécific pour VAL’HOR et l’Unep, le secteur du paysage poursuit sa croissance : +500 entreprises, +6% de chiffre d’affaires et +13% d’actifs entre 2018 et 2020. Le nombre d’entreprises dépasse désormais les 30 000 (30 050). Si la grande majorité des entreprises (64%) n'ont pas de salarié, ce sont en 2020 les entreprises d’1 à 5 salariés et de plus de 5 salariés qui voient leur nombre augmenter.

Côté clientèle, la hausse du marché des particuliers observée depuis le début des années 2000 se poursuit mais à un rythme encore plus fort entre 2018 et 2020 : +16% (+14% entre 2016 et 2018). Le chiffre d’affaires généré par les marchés publics se stabilise et celui engendré par les entreprises privées décroît légèrement entre 2018 et 2020.

Une majorité d’entreprises du paysage possède un site internet

Les entreprises du paysage s’adaptent aux enjeux de digitalisation : 59% possèdent un site internet et 58% sont présentes sur un ou plusieurs réseaux sociaux à titre professionnel (hors LinkedIn). Les structures sont aussi majoritairement sensibles à l’achat local : 57% déclarent avoir augmenté leurs achats locaux (moins de 200 km) au cours de ces 5 dernières années. 65% des végétaux utilisés sont achetés en France directement à des horticulteurs / pépiniéristes.

Davantage d’embauches que de départs en 2020

Enfin, les perspectives du secteur du paysage s’annoncent favorables puisque les entreprises du paysage ont en 2020 investi – moins qu’en 2018 mais plus qu’en 2016 – et généré une création nette de 7400 emplois salariés.

 

Le rapport « Chiffres clés 2020 des entreprises du Paysage » a été réalisé avec les chiffres fournis par VAL'HOR. Ces chiffres sont issus d’une enquête menée par Xerfi Spécific auprès de 1201 entreprises représentatives de la profession.

Source : Chiffres clés des entreprises du Paysage, VAL'HOR / UNEP, données 2020.

Télécharger le rapport chiffres clés des entreprises du paysage, édition septembre 2021, données 2020