Banniere En Quête de Vert

1er avril 2021 - N°243

Mode de vie

19 Mars 2021

CONCEPTION DES JARDINS ET PANDEMIE

CONCEPTION DES JARDINS ET PANDEMIE

Véritable reflet du désir des citoyens d’adopter des pratiques favorables à l’environnement, le jardin devient aussi un lieu qui se réinvente pour mieux gérer le stress lié à la pandémie.


Le développement du télétravail a suscité le besoin de rendre les espaces de vie multifonctionnels. Le jardin n’échappe pas à ce désir de changement. Un article paru dans The Herald Scotland présente l'évolution du jardin depuis la pandémie. D’après Andrew DUFF, concepteur britannique de jardins primé au Chelsea Flower Show, «la conception des jardins a changé davantage ces 6 derniers mois que ces 60 dernières années». Il explique que le jardin ne sert plus seulement à prendre un verre devant le soleil qui se couche mais également à boire son café le matin, déjeuner à midi, travailler et disposer d’un espace de nature calme.

D'après l'article, ces nouvelles attentes s'expriment aussi à travers le choix des végétaux. Les différentes textures de feuille des plantes apporteront un sentiment de fraîcheur. Les végétaux dotés de coloris sombres avec des tons verts acides et jaunes créeront aussi un style frais et verdoyant. Comme toile de fond, les plantes à grandes feuilles, telles que l'angélique et la persicaire seront privilégiées. A cette palette de couleurs, s’ajoutent d’autres végétaux destinés à apporter des notes de parfum comme le romarin et la sauge. Selon A. DUFF, la pelouse retrouve une place plus importante dans les jardins car les consommateurs ont davantage de temps pour l’entretenir. Elle sert d’espace de jeu pour les enfants et apporte un cadre thérapeutique.
Sur les balcons, les plantes comestibles sont encore plus présentes et dans les potagers les légumes anciens font un retour en force. La sensibilité accrue des citoyens à l'égard de l’environnement se traduit par l’usage de matériaux écoresponsables, de végétaux locaux et de jardins favorables à la biodiversité.

De son côté, David HARBER, sculpteur, constate chez les consommateurs une recherche de sérénité et de simplicité qui s’exprime à travers une préférence pour des sculptures discrètes et des fontaines de style zen, contribuant ainsi à faire du jardin un lieu propice au yoga et à la méditation.

D'après plusieurs articles (Total Lanscdape Care, The Wall Street Journal, Chron), ces tendances s’observent également aux Etats-Unis : volonté de cultiver des plantes comestibles, d’agir en faveur de l’environnement et de disposer d’un espace pour mieux gérer le stress et l’anxiété liés à la pandémie. Le contact avec la nature permet d’apporter une touche de sérénité dans son quotidien. Là encore, les textures, couleurs, éléments naturels (fontaines, plantes favorables à la faune) contribuent à la fois à un mode de vie et un état d’esprit recherchés.

Sources : The world’s ‘new norm’ and what it means for garden design, Total Landscape Care, 25/09/2020.
Yelena MOROZ ALPERT, The New Trend in Home Gardens—Landscaping to Calm Anxiety, The Wall Street Journal, 03/12/2021.
Sonia RAMIREZ, Prayer gardens are the latest pandemic project trend. Here's how you can make your own, Chron, 07/27/2020.
Gardening: How garden trends are changing post-lockdown, Herald Magazine, 10/09/2020.

 


Imprimer la newsletter