Banniere En Quête de Vert

1er juillet 2021 - N°254

Mode de vie

29 Juin 2021

UN REGARD DIFFERENT DES FRANÇAIS SUR LEUR QUOTIDIEN, LEUR CONSOMMATION ET LES ENTREPRISES

UN REGARD DIFFERENT DES FRANÇAIS SUR LEUR QUOTIDIEN, LEUR CONSOMMATION ET LES ENTREPRISES

L’Observatoire Société et Consommation (L’ObSoCo) a publié les résultats d’une enquête conduite en mai 2021 sur les petits et grands virages de la vie des Français déclenchés ou accélérés par la crise sanitaire.

En matière d'intention des Français, les résultats de l’étude mettent en avant de profonds changements de vie. 1,2 million de Français ont décidé de se séparer de leur conjoint, 2,6 millions ont décidé de changer de travail ou d’orientation professionnelle, 2,6 millions de Français également ont décidé de déménager et 726 000 Français ont décidé d’acheter une résidence secondaire. Il s’agit aussi pour les Français de revoir leurs priorités dans leur temps libre. 7,8 millions de Français ont ainsi décidé de cesser de consulter l’actualité, 6,6 millions ont décidé de se mettre au sport, 3,7 millions ont décidé de se mettre à la méditation et 2,9 millions de Français ont décidé de surveiller, limiter leur temps de connexion internet. Des décisions qui ne sont pas encore des actes, nuance la revue Influencia dans un article présentant les résultats de l’étude ObSoCo.

La crise sanitaire a non seulement changé la vie des Français mais aussi leur mode de consommation : 8,9 millions de Français ont décidé de ne plus acheter que le minimum, 6,2 millions ont décidé de boycotter certaines marques ou entreprises.

Des résultats qui rejoignent ceux de l’étude «Next Leading Brands» de BVA / Babel. Conduite également en mai, l'enquête révèle que 68% des Français s’interrogent sur les conséquences des activités humaines sur l’environnement, 63% sur la provenance de leurs achats, 64% sur leur façon de vivre au quotidien. 7 Français sur 10 expliquent qu’ils «choisissent souvent des produits basiques ou non transformés» et 53% ont essayé de nouvelles marques plus saines ou responsables. Les Français prennent leurs distances avec la consommation, explique l’agence de communication Babel. 61% des Français disent éprouver souvent un malaise face à la «surconsommation» en général, 48% ont moins de désir pour consommer. Un sentiment que partagent largement les 18-34 ans : 43% d’entre eux déclarent éprouver de la culpabilité quand ils font certains achats, contre 29% des Français en moyenne.
Malgré cette distance avec les achats, 6 Français sur 10 estiment qu’ils peuvent changer le cours des choses à travers leurs choix de consommation.

Le végétal et le paysage doivent s’inscrire dans ces changements de vie en valorisant leur rôle sur le bien-être physique et mental, la qualité de vie au quotidien, la protection de l’environnement.

Les Français désirent aussi un changement d’attitude des entreprises : d’après l’étude BVA / Babel, 64% des Français n’ont pas été convaincus par les marques pendant la crise, 91% des Français souhaitent qu’elles se concentrent sur leurs responsabilités, entretiennent une forme de modestie et qu’elles justifient la qualité de leurs produits plutôt que de dire «quoi penser». Autre enjeu important : le facteur humain qui suscite davantage de sensibilité auprès des Français. Les marques doivent désormais davantage s’exprimer sur les relations qu’elles entretiennent avec les producteurs ou les acteurs locaux (pour 71% des Français), sur leurs comportements avec les fournisseurs (65%), sur les emplois qu’elles créent (63%). Les citoyens affichent un plus grand respect à l’égard des entreprises qui assurent le bien-être de leurs employés (89%), renforcent l’économie du pays (81%), sont à l’écoute des grandes priorités du pays (77%), proposent des solutions aux problèmes sociaux et environnementaux (75%).

D’après Babel, «les marques qui ont de l’avenir se recentrent et affirment profondément leur identité historique. Elles ne cèdent pas à la facilité des effets de mode.» Les entreprises doivent agir de façon concrète et pragmatique, relier le discours à l’action.

Sources : Nouvelle(s) Vie(s) Françaises, L’ObSoCo, 24/06/2021.
BABEL, Communiqué de presse du 17 juin 2021.
Elodie GROS-DESIR, 1 Français sur 2 a changé ses habitudes de consommation pendant la crise sanitaire, EMarketing, 17 juin 2021.
Isabelle MUSNIK, Enquête de l'OBSOCO : Les nouvelle(s) vie(s) des Français en question, Influencia, 16/06/2021.

 


Imprimer la newsletter