Banniere En Quête de Vert

22 novembre 2018

Développement durable

19 Novembre 2018

UN GUIDE POUR PRESENTER LES SOLUTIONS VEGETALES AU SERVICE DE LA GEMAPI

UN GUIDE POUR PRESENTER LES SOLUTIONS VEGETALES AU SERVICE DE LA GEMAPI

Le changement climatique se traduit par de nombreux bouleversements des cycles naturels engendrant des risques importants, tels que les inondations. Entre 2001 et 2015, 1391 catastrophes naturelles ont été recensées en France (outre-mer inclus) dont 16% d’inondations.

Depuis le 1er janvier 2018, la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) relève de la compétence des communes et intercommunalités (métropoles, communautés urbaines, communautés d’agglomération, communautés de communes).
Si historiquement la lutte contre les inondations a reposé essentiellement sur la construction de barrages et de digues, des solutions durables basées sur les services apportés par la nature se développent à travers des aménagements végétalisés. Recourant au génie écologique, ces solutions permettent à la fois de prévenir les risques d’inondations et de préserver les milieux aquatiques.
Le végétal possède un rôle essentiel dans la GEMAPI et les professionnels du végétal spécialisés dans le génie écologique et les milieux humides, un savoir-faire essentiel à la réussite des projets menés.

Afin d’accompagner les collectivités locales dans cette nouvelle compétence et de mettre en avant l’importance de la place des professionnels du végétal dans la GEMAPI, VAL’HOR a conçu en partenariat avec l’Association des Maires de France, un guide sur la GEMAPI et le paysage. Intitulé « Le végétal au service de la gestion des milieux aquatiques et de la prévention des inondations », il présente le nouveau cadre réglementaire, le rôle du génie écologique et du végétal dans la GEMAPI, celui des professionnels du végétal ainsi que, de façon détaillée, plusieurs exemples d’interventions paysagères au service de la GEMAPI. A l’occasion du Congrès des Maires de France qui se tient du 20 au 22 novembre à Paris, un exemplaire de ce guide est remis aux élus présents.


A noter que les présentations de la journée d'échanges Génie écologique et GEMAPI organisée par l'Astee le 6 novembre sont en ligne

Source : GEMAPI et paysage - Le végétal au service de la gestion des milieux aquatiques et de la prévention des inondations, VAL’HOR - AMF, novembre 2018.

Crédit photo : VAL'HOR

 

Communication

19 Novembre 2018

INSTAGRAM : ENTRE INSPIRATION ET INFLUENCE

Lancé en 2010, Instagram, service de partage de photos et...

INSTAGRAM : ENTRE INSPIRATION ET INFLUENCE

Lancé en 2010, Instagram, service de partage de photos et vidéos appartenant à Facebook, connaît aujourd’hui un succès fulgurant et les nouvelles fonctionnalités renforcent son influence et ses enjeux pour les marques.

La France compte 14 millions d’utilisateurs actifs mensuels, soit 21% de la population. 70% d’entre eux se connectent tous les jours, et 80% suivent une marque sur Instagram.
Mode, cuisine, décoration, tourisme, ce média visuel permet aux utilisateurs de partager leurs souvenirs et leurs goûts avec leurs proches. C’est aussi une plateforme d’inspiration et d’influence. Dans le tourisme par exemple, un sondage Expedia révèle qu’un tiers des utilisateurs s’inspirent d’Instagram pour choisir leur destination. Dans le domaine de la cuisine, ce réseau contribue largement au partage de photos de plats, notamment par les 18-35 ans tandis qu’apparaissent les « foodstagrammeurs » : influenceurs sur Instagram en matière de cuisine.
Le végétal est loin d’être oublié par ce réseau indicateur de tendances. Par exemple, l’hashtag « cactus » (sachant que le mot existe aussi en anglais) a été à lui seul utilisé 9 millions de fois sur Instagram (#hortensia et #orchidee 400 000 fois chacun). Des fleuristes utilisent aujourd’hui Instagram comme vitrine de leurs créations et des jardineries y mettent en scène les végétaux.
Instagram permet aux entreprises de gagner en visibilité, notamment auprès des Millennials, dont la moitié dispose d’un compte Instagram. Si le nombre d’abonnés est plus faible que celui de Facebook, la visibilité et les interactions avec les marques y sont beaucoup plus fortes.
La fonction « stories » apparue il y a quelques mois connaît un grand succès (le compte @missionvegetal diffuse des stories). Elle permet de diffuser des photos ou vidéos qui disparaissent au bout de 24 heures. Cet outil, utilisé par des professionnels de l’immobilier, peut servir à « raconter une histoire » à travers la vie de l’entreprise. 

Par ailleurs, des fonctionnalités shopping ajoutées récemment sur Instagram permettent de transformer l’inspiration en achat. Cependant, un récent sondage YouGov indique que peu de Français (2%) finalisent l’achat après avoir utilisé le bouton Shopping. Instagram est perçu par 47% des Français avant tout comme un réseau social et non une plateforme commerciale.

Sources : Emilie VIRFOLLET, Instagram, les chiffres à connaître en 2018 dans le monde et en France, 10 juillet 2018. Floriane SALGUES, Instagram déploie deux nouveautés « Shopping », E-marketing, 18 septembre 2018. Guillemette PETIT et Laura CORBET, Instagram : en passe de devenir un acteur incontournable du e-commerce ?, YouGov, 26 septembre 2018.

 

International

21 Novembre 2018

UN GUIDE POUR AIDER LES ENTREPRISES A SE PREPARER AU BREXIT

Les Directions du Ministère de l’Economie...

UN GUIDE POUR AIDER LES ENTREPRISES A SE PREPARER AU BREXIT

Les Directions du Ministère de l’Economie et des Finances accompagnent les entreprises pour les aider à se préparer à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne le 30 mars 2019.

La Direction générale des Entreprises a publié un guide qui dresse un état des lieux des négociations autour du Brexit avec les scénarios possibles. Il présente de façon synthétique les enjeux : salariés, chaîne logistique, règlementations sectorielles, contrats… Il indique également les services et sites des Ministères qui accompagnent les entreprises à s’adapter aux scénarios possibles suite à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

D’après les chiffres du commerce extérieur 2017 en fleurs, plantes et feuillages frais, le Royaume-Uni est le deuxième pays client de la France après les Pays-Bas avec 15% de la valeur des exportations. Pour les plantes d’extérieur, le Royaume-Uni est le premier pays client avec 22% de la valeur des exportations.

Sources : Direction Générale des Douanes, Statistiques du commerce extérieur 2017.
Ministère de l’Economie et des Finances

 

Consommation

19 Novembre 2018

LES ACHATS DE ROSES ET ROSIERS PAR LES FOYERS FRANÇAIS

La rose est en valeur la fleur la plus achetée...

LES ACHATS DE ROSES ET ROSIERS PAR LES FOYERS FRANÇAIS

La rose est en valeur la fleur la plus achetée par les Français. On estime à 24 millions le nombre de bouquets achetés par les foyers. Les bottes ou bouquets de roses déjà préparés représentent 80% des quantités achetées et 75% des dépenses en fleurs coupées contre 20% des quantités et 25% des dépenses en bouquets de roses achetées à la pièce. Près de 2/3 des bottes / bouquets de roses achetés sont destinés à être offerts.

En 2017, 1 million de rosiers d’intérieur ont été achetés par les foyers français. Décembre et mai représentent les mois les plus importants pour l’achat de rosiers d’intérieur.

Enfin, on évalue à 5 millions le nombre de rosiers d’extérieur achetés par les foyers en 2017. 21% des rosiers d’extérieur achetés sont destinés à être offerts.

Source : Panel consommateurs Kantar TNS pour VAL’HOR et FranceAgriMer.

 


Imprimer la newsletter