Banniere En Quête de Vert

28 novembre 2019

Communication

27 Novembre 2019

EXPERIENCES LUDIQUES ET ORIGINALES AUTOUR DU VEGETAL A L’OCCASION DES FETES DE FIN D’ANNEE

EXPERIENCES LUDIQUES ET ORIGINALES AUTOUR DU VEGETAL A L’OCCASION DES FETES DE FIN D’ANNEE

Dès le 1er décembre, Mission : Végétal encourage les téléspectateurs et internautes à découvrir la richesse des végétaux et de leurs utilisations pour apporter une nouvelle touche de convivialité aux fêtes de fin d’année.


L’an dernier, 4 millions de foyers français ont acheté des végétaux à l’occasion des fêtes de fin d’année.
Le naturel fait un retour en force ces dernières années dans la décoration, y compris lors des fêtes de fin d’année. Une tendance qui représente une précieuse occasion de mettre en avant le végétal, non seulement pour son aspect décoratif ou esthétique, mais aussi pour l’ambiance et l’odeur qu’il apporte aux intérieurs.
C’est dans cet esprit que Mission : Végétal diffuse 6 épisodes spécifiques de Noël en TV et accentue la médiatisation sur le digital (6Play, Facebook, Instagram) pour les fêtes de fin d’année.

En cohérence avec les épisodes de Mission : Végétal diffusés tout au long de l’année, le temps fort de communication pour Noël valorise le végétal dans ses différentes utilisations : couronnes, sapins, décoration de table, cadeaux… à travers des prises de parole et un jeu qui incitent à découvrir les végétaux de Noël vus dans les épisodes Mission : Végétal.
Intitulé le calendrier de l’Avent végétal, cet « instant gagnant », qui a lieu du 1er au 24 décembre, est en phase avec une autre tendance observée : celle des calendriers de l’Avent pour enfants et adultes. Le principe : chaque jour, les internautes ouvrent une case «végétale» et tentent de gagner 24 fleurs de Noël (1 par jour).

Les professionnels peuvent relayer le jeu sur leurs sites internet et réseaux sociaux grâce aux 3 bannières (dont une animée) disponibles gratuitement sur l’espace professionnel de Mission: Végétal.

Source : VAL'HOR.

 

Entreprises

27 Novembre 2019

RETOUR A LA HAUSSE DE L’ACTIVITE DES ENTREPRISES DU PAYSAGE

RETOUR A LA HAUSSE DE L’ACTIVITE DES ENTREPRISES DU PAYSAGE

Après une diminution entre 2014 et 2016, l’emploi et le chiffre d’affaires des entreprises du paysage repartent à la hausse en 2018.


Les données du baromètre semestriel VAL’HOR / Unep de l’activité des entreprises du paysage réalisé par Xerfi / I+C montrent une conjoncture particulièrement favorable des entreprises du paysage en 2018. Une tendance qui se confirme par les chiffres clés VAL’HOR / Unep des entreprises du paysage sur l’activité 2018.
Après un recul entre 2016 et 2017, le nombre d’entreprises du paysage repart à la hausse. On dénombre en 2018, 29550 entreprises du paysage, soit 1100 entreprises de plus qu’en 2017. Rappelons toutefois que près de 2/3 des entreprises (64,5%) n’ont aucun salarié. Celles possédant 1 à 5 salariés représentent 23,5% de l’ensemble des entreprises du secteur. Les entreprises du paysage réalisent au total en 2018, 5,9 milliards d’euros de chiffres d’affaires hors taxes, contre 5,1 milliards en 2016.

La part du chiffre d’affaires généré par les prestations d’entretien de jardins et d’espaces verts semble se maintenir à 44% du chiffre d'affaires de l'activité paysage, contre 56% pour la création de jardins et d’espaces verts. Concernant le type de clientèle, le poids du marché des particuliers, par rapport à l’ensemble du chiffre d’affaires du paysage, a tendance à augmenter pour atteindre 45% en 2018 (il était de 40% en 2008). Le marché des entreprises privées (dont immobilier) représente 27,5% du chiffre d'affaires de l'activité paysage. Le poids des marchés publics continue de diminuer progressivement et représente en 2018, 27% du chiffre d’affaires contre 32%, 10 ans plus tôt.
Autre signe positif : le nombre d’actifs et les investissements progressent en 2018. Après une diminution entre 2014 (le nombre d'actifs était de 91800) et 2016 (88900 actifs), les effectifs repartent à la hausse pour atteindre 97300 en 2018. Le montant des investissements passe de 315 à 415 millions d’euros entre 2016 et 2018. 19200 entreprises du paysage ont investi en 2018 ; elles étaient 16600 en 2016.

Source : Chiffres clés VAL’HOR / Unep des entreprises du paysage réalisés par Xerfi / I+C, données 2018.

 

Développement durable

22 Novembre 2019

UN PLAIDOYER POUR PLUS DE NATURE EN VILLE

UN PLAIDOYER POUR PLUS DE NATURE EN VILLE

VAL’HOR publie le plaidoyer « La Ville-Nature: un défi à portée de main ». L’objectif est de
sensibiliser les élus aux services rendus par la présence de nature en ville et la valeur ajoutée des professionnels du végétal.


Lors du Congrès des Maires qui a eu lieu du 19 au 21 novembre, VAL’HOR a distribué aux élus présents un petit chêne vert Fleurs de France issu d’une entreprise Plante Bleue ainsi que le plaidoyer « La Ville-Nature : un défi à portée de main ».

Cet outil de conviction pour préparer l’avant et l’après municipales 2020, propose des solutions concrètes aux communes de France pour intégrer le végétal dans leurs aménagements et améliorer la qualité de vie de ses habitants :
• améliorer la gestion de l’eau
• rafraîchir les villes
• préserver la biodiversité
• revitaliser le centre-ville
• repenser les mobilités au sein des territoires
• favoriser la ville inclusive

Enfin, une présentation des 3 grands métiers du paysage (horticulteur / pépiniériste, entrepreneur du paysage et paysagiste concepteur) permet de rappeler le rôle complémentaire des professionnels de la filière dans la ville d’aujourd’hui et de demain.

Source : Communiqué de presse VAL’HOR du 15 novembre 2019.

 

Communication

25 Novembre 2019

DES CONFERENCES SUR LA POLLINISATION ORGANISEES PAR LA SNHF

DES CONFERENCES SUR LA POLLINISATION ORGANISEES PAR LA SNHF

Le 17 décembre à Paris aura lieu une journée d’information de la SNHF, gratuite et ouverte à tous, soutenue par VAL’HOR intitulée « Des fleurs et des pollinisateurs ».


Dans un contexte de disparition inquiétante de la population de pollinisateurs, comprendre la pollinisation et les leviers d’actions pour protéger les pollinisateurs est essentiel. La SNHF organise le 17 décembre à Paris, avec le soutien de VAL'HOR, une série de conférences sur le thème « Des fleurs et des pollinisateurs ». Elle s’adresse aux jardiniers amateurs, mais aussi aux professionnels du végétal, aux associations et lycées horticoles.

Cet évènement gratuit sur inscription a pour objectif de diffuser des connaissances scientifiques et techniques au plus grand nombre sur les multiples relations entre les plantes et les pollinisateurs. Il s’agira d’expliquer la pollinisation par les insectes mais aussi par d’autres animaux et son rôle dans l’évolution et la diversification des fleurs. Les menaces à l’égard des pollinisateurs seront également présentées ainsi que les moyens que la société peut mettre en œuvre en faveur des pollinisateurs.

Sources : SNHF et VAL’HOR

 


Imprimer la newsletter