EN QUÊTE DE VERT

Informations socioéconomiques des professionnels du végétal

Banniere En Quête de Vert

3 septembre 2020 - N°220

Développement durable

31 Août 2020

DES PROJETS COLLECTIFS POUR RAFRAICHIR LES VILLES

DES PROJETS COLLECTIFS POUR RAFRAICHIR LES VILLES

L’Ademe et Merci Raymond publient une analyse de 20 projets de végétalisation pour le rafraîchissement des villes.


Le phénomène d’ilots de chaleur urbains qui s’est développé avec l’accroissement des villes se renforce avec le réchauffement climatique. Ces dernières années, diverses initiatives de revégétalisation des villes ont vu le jour, contribuant à rafraîchir les villes.
Merci Raymond, start up spécialisée dans l’agriculture urbaine, a réalisé une étude pour l’Ademe sur les projets de revégétalisation et de rafraîchissement des villes. 20 projets ont été sélectionnés à travers la France et analysés pour mettre en évidence les enseignements pour revégétaliser et rafraîchir les villes:
-Ecosystème d’acteurs: les projets sélectionnés mettent en évidence l’importance de faire participer l’ensemble des acteurs concernés pour concevoir des projets pérennes et éco-construits: collectivités, citoyens, associations, experts, acteurs économiques, services de l’État ...
-Des actions sur plusieurs enjeux: bien souvent, les projets présentés prennent en compte plusieurs enjeux notamment, la lutte contre la surchauffe urbaine et la mixité fonctionnelle et sociale pour générer des cobénéfices.
-Des projets innovants: de nombreux projets sont initiés suite à des diagnostics scientifiques. Certaines initiatives constituent des expérimentations basées sur les connaissances scientifiques actuelles qui sont encore en développement. Ces travaux soulignent l’importance de disposer d’indicateurs dès le début du projet pour un suivi quantitatif et qualitatif des actions et de leurs bénéfices.
-Perspectives à long terme: il s’agit de projets qui s’inscrivent dans la durée disposant d’objectifs de long terme.
-Des villes investies pour une transition écologique: la grande majorité des projets se développe dans le cadre de plans d’actions adoptés par les collectivités en faveur de l’atténuation et de l’adaptation des villes au changement climatique.

Ces projets illustrent la capacité des citoyens de porter des projets dans la mesure où ils font sens pour eux et s’inscrivent dans leur désir d’améliorer leur cadre de vie. Le rôle des collectivités est central dans les projets et la concertation citoyenne indispensable à leur réussite.

Source : Les approches variées de 20 projets d’aménagement, Ademe – Merci Raymond, Juillet 2020.

Crédit photo : VAL'HOR

 

Communication

02 Septembre 2020

C’EST LA RENTREE POUR MISSION : VEGETAL SUR M6

C’EST LA RENTREE POUR MISSION : VEGETAL SUR M6

Le programme court Mission : Végétal reprend à partir du samedi 5 septembre sur les chaînes du groupe M6 pour inspirer le grand public, lui donner envie de végétal et soutenir l’activité de la filière au second semestre.


85 diffusions de Mission : Végétal sont prévues en TV et une grande campagne digitale sera déployée du 21 septembre à fin octobre.

Les 9 épisodes qui apparaîtront les 3 premières semaines de septembre apporteront couleurs, fraîcheur et bonne humeur dans ce contexte difficile et inciteront les consommateurs à retrouver leur conseiller en jardinerie, leur fleuriste, ou leur jardinier paysagiste.

Puis à partir du 26 septembre, le grand public découvrira 15 épisodes centrés sur l’automne ainsi qu’une campagne digitale pour rappeler que l’automne est la saison idéale pour planter.
D’après une nouvelle étude Kantar pour VAL’HOR et FranceAgriMer, les acheteurs de végétaux reconnaissent les bénéfices des plantations d’automne. Pourtant, les données du panel consommateurs montrent que cette opinion ne se traduit pas forcément par des achats plus importants à l’automne. La moitié des foyers français achète au moins un végétal pour l’extérieur (hors cimetière) entre octobre et décembre, mais cette période ne représente qu’1/5ème des dépenses annuelles en végétaux d’extérieur contre 45% au printemps.
D’autres épisodes de Mission : Végétal sont prévus en novembre et décembre pour favoriser les différentes occasions d’acheter des végétaux durant cette période et notamment l’épisode « Souvenirs » diffusé pour végétaliser son chez soi en souvenir des êtres chers disparus, et des épisodes pour préparer les fêtes de fin d’année.

135 épisodes sont en ligne sur missionvegetal.fr et sur 6play. Très présent sur les réseaux sociaux également pour partager des idées et conseils, Mission : Végétal rassemble désormais 125 000 fans sur Facebook.

L’espace pro de Mission : Végétal reste accessible à l’ensemble des entreprises de la filière avec des épisodes et des outils (bannières…) à télécharger pour animer leur communication, élément particulièrement important en cette période.

Source : VAL'HOR


 

Communication

21 Août 2020

UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR PROMOUVOIR LES FLEURS ET PLANTES POUR OFFRIR MALGRE LA DISTANCIATION

UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR PROMOUVOIR LES FLEURS ET PLANTES POUR OFFRIR MALGRE LA DISTANCIATION

L’Office Hollandais des Fleurs débute une nouvelle campagne de promotion des fleurs et plantes. Intitulée « Et la distance se fait plus belle », cette action de communication remet le végétal, source d’émotions, au cœur des relations entre individus perturbées par la crise sanitaire.


La crise du coronavirus a entrainé l’annulation ou le report de nombreux événements de la vie, réduit les visites et plus largement les diverses occasions d’offrir des fleurs. Pourtant, la famille demeure une valeur essentielle pour les Français (sondage BVA / EDF / Les Echos) et leur priorité après le confinement était de revoir leurs proches, leurs amis et leur famille (sondage BVA).

L’Office Hollandais des Fleurs met en place une campagne internationale grand public, présente en France à partir du 7 septembre. Cette campagne « Et la distance se fait plus belle » encourage les gens à considérer la distance comme un espace ou peuvent éclore de belles choses offrant des fleurs et des plantes aux personnes qui leurs sont chères. Il s’agit aussi à travers ce message d’inspirer le grand public et d’apporter de l’émotion et de la couleur en cette période difficile.

La campagne sera diffusée via plusieurs canaux : supports numériques de publicité extérieure dans les villes moyennes et grandes, sites Lajoiedesfleurs.fr et Maplantemonbonheur.fr, réseaux sociaux ou encore par des influenceurs. Des kits PLV seront distribués par plusieurs partenaires et l’affiche est disponible en téléchargement.

Source : Office Hollandais des Fleurs

 

Développement durable

21 Août 2020

CONSULTATION SUR LE VEGETAL ET LES ESPACES DE NATURE DANS LA PLANIFICATION URBAINE

CONSULTATION SUR LE VEGETAL ET LES ESPACES DE NATURE DANS LA PLANIFICATION URBAINE

Plante & Cité mène une enquête auprès des professionnels du paysage et de la ville afin de mieux comprendre dans quelle mesure le végétal est pris en compte dans la planification urbaine.


Depuis 2018, Plante & Cité conduit un projet visant à identifier les leviers d'action pour traduire l'intégration du végétal et des espaces verts au niveau opérationnel dans tous les documents de planification. Cette étude a pour objectif de produire des ressources pour permettre la diffusion et l'appropriation de ces bonnes pratiques à différentes échelles dans les territoires. Elle a aussi pour vocation de mettre en exergue de nouvelles opportunités de marché pour le développement du végétal urbain, tant sur le plan des pratiques (ingénierie écologique) que sur le plan de l’approvisionnement (marché, circuits d’approvisionnement régionaux).
Après un recueil de retours d’expérience des collectivités sur la place du végétal et des espaces verts dans les documents de planification urbaine, Plante & Cité souhaite interroger les acteurs privés. Pour ce faire, une enquête en ligne (10 minutes environ) auprès de tous les professionnels (urbanistes, paysagistes, architectes, écologues, environnementalistes...) qui réalisent des prestations de planification ou d'aménagement urbains ou accompagnent et conseillent les communes et EPCI comme les CAUE, les paysagistes conseils de l'Etat, les PNR.

Le questionnaire est accessible jusqu’au 30 septembre. Les résultats seront disponibles en fin d’année.

Source : Consultation nationale des acteurs privés sur la place de la nature dans la planification urbaine, Plante & Cité, 20/05/2020.

Crédit : VAL'HOR

 


Imprimer la newsletter