Recyclage des pots horticoles

Le sujet du plastique est devenu incontournable dans la société et les consommateurs sont désormais demandeurs de modes de production durables, qui limitent le recours aux emballages plastiques et favorisent le recyclage des matières premières.

Les prises de position d’ONG environnementales et les émissions d’investigation sur les pays asiatiques qui refusent dorénavant les déchets plastiques en provenance d’Europe contribuent à cette prise de conscience collective du problème de pollution plastique.

La règlementation s’adapte à cette nouvelle donne environnementale et devient de plus en plus exigeante : Directive européenne sur les plastiques à usages unique (2019), Loi Économie Circulaire (2020) restreignant l’usage du plastique dans les années qui viennent et bannissant les plastiques à usage unique à l’horizon 2040… Les industriels adaptent également leur offre et de nouveaux matériaux « plus verts » arrivent sur le marché, comme les bioplastiques.

Dans ce contexte, alors que les opérateurs de la filière du végétal sont utilisateurs de matériaux plastiques (notamment pour les pots et les plaques horticoles), l’Interprofession VAL’HOR s’est proactivement saisie de ce sujet afin de trouver des solutions durables qui soient bénéfiques à tous, professionnels et consommateurs.

L’objectif est à la fois d’étudier des alternatives aux plastiques actuels pour les mettre en place dans un futur proche et de déployer un dispositif national de collecte des poteries plastiques usagées pour les recycler.

Pour mener à bien cette réflexion, un comité de pilotage composé de professionnels de la filière a engagé un travail avec deux bureaux d’études spécialisés sur ces questions afin d’élaborer les différents scénarii possibles. 

Une étude a été menée en 2019-2020 comprenant :

  • Un état des lieux du gisement actuel mis sur le marché français (tonnage, matériaux…) en collaboration avec les fabricants de pots horticoles ;
  • Une enquête auprès des professionnels de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage sur les pratiques actuelles en matière de gestion et de tri des déchets plastiques ;
  • Des entretiens avec des parties prenantes externes à la filière mais impliquées dans le sujet des déchets plastiques (ADEME, éco-organismes, collectivités, recycleurs, fabricants de pots…) afin d’anticiper les évolutions et de s’y adapter ;
  • Des entretiens avec des parties prenantes internes à la filière (producteurs, distributeurs, paysagistes, grossistes, fleuristes) afin de recueillir les attentes sur le sujet.

Cette étude multicritères a donné lieu à une décision positive du Conseil d’administration de VAL’HOR en septembre 2020 d’engager les projets d’écoconception et de collecte-recyclage des pots horticoles en plastique pour un déploiement national à partir de 2022.

Le travail se poursuit, notamment avec :

  • La recherche de solutions alternatives aux pots (mottes pressées, etc.) et au plastique (pots biodégradables, bioplastiques, etc.) afin d’étudier toutes les pistes possibles à l’avenir et ainsi se diriger vers une activité plus vertueuse dans le recours aux plastiques d’origine pétrolière ;
  • L’approfondissement de la connaissance du gisement de pots horticoles (matériaux, volumes, saisonnalité…) afin de maîtriser le gisement à prendre en compte et à traiter sur le territoire national ;
  • La définition du modèle de filière de collecte en vue du recyclage des pots horticoles en plastique à mettre en place à court terme afin de créer une boucle vertueuse, au maximum fermée (recyclage de pots en d’autres pots).