Vegetalisation des espaces urbains

Plantes de toitures

Plantes de toitures - Mieux connaître et utiliser la flore

Porteur du projet / auteur : Plante & Cité

Période de réalisation du projet / date de publication : 2019

De quoi parle-t-on ? De plantes utilisées sur les toitures en France

Pour qui ? Les professionnels du végétal et du paysage

Méthode / source(s) : Observatoire des plantes de toitures Florilège toitures

Principaux résultats / résumé : Le guide présente à travers des fiches les 75 taxons les plus fréquemment utilisés en France sur les toitures : type de plante, port, feuilles, fleurs, culture.

Quel intérêt / quelle utilisation ? Sachant que la flore des toitures sert à toutes les étapes de création, de suivi et d’entretien des toitures végétalisées, cette publication permet aux professionnels du végétal et du paysage : de connaitre et choisir les gammes de végétaux adaptés à implanter ; d’identifier la flore spontanée susceptible de s’implanter ; de raisonner son choix à l’entretien des végétaux à maintenir et à enlever ; de reconnaître ces taxons grâce aux nombreuses illustrations. Au-delà des toitures végétalisées, les végétaux présentés ici constituent aussi une base d’inspiration et de réflexion pour d’autres configurations limitantes en eau, et avec un sol ou un substrat de faible épaisseur (exemples, massifs sans arrosage, abords de voiries, pieds d’arbres).

Partenaires : Collectivités territoriales, entreprises, établissements de formation

Financeur : VAL’HOR (2015-2017)

Crédit photo : Olivier DAMAS / Plante & Cité

Plantes de toitures : diversification de gammes végétales

Porteur du projet / auteur : Plante & Cité

Période de réalisation du projet / date de publication : 2010-2015

De quoi parle-t-on ? De la diversité des espèces végétales (plantées ou spontanées) rencontrées sur les toitures végétalisées françaises.

Pour qui ? Pour les gestionnaires des toitures végétalisées et les concepteurs en charge de sélectionner les palettes végétales.

Méthode / source(s) : Observatoires des espèces végétales des toitures végétalisées

Principaux résultats / résumé : Les résultats de l'étude sont regroupés dans différentes synthèses établies tout au long de l'Observatoire. Les résultats montrent une grande diversité d'espèces végétales rencontrées sur les toitures végétalisées : des plus classiques (et volontairement implantées) type Crassulacées (Sédums) et Poacées (graminées) à des espèces spontanées pouvant s'adapter aisément aux conditions particulières des toitures (forte exposition au soleil, ressource en eau plus faible).

Un document final, la "Flore des toitures" a été dévoilé dans le courant de l'année 2019 et présente les 75 taxons les plus fréquemment rencontrés au cours de cette étude. Ce document présente l'ensemble de ces taxons complétés par des critères de reconnaissance (fleurs, feuilles, port, hauteur) ainsi que différentes photographies des organes de la plante permettant l'identification sur le terrain. Le document alerte également sur le caractère toxique ou potentiellement invasif de l'espèce végétale (et informe sur de potentielles interdiction de son usage selon les normes de conception des toitures).

Quel intérêt / quelle utilisation ? Pour les gestionnaires, les résultats servent de base de référence pour la connaissance et la reconnaissance des végétaux en place sur les toitures. Elle informe également sur le caractère invasif ou toxique de certaines espèces. Pour les concepteurs, elle permet d'étendre la connaissance sur les plantes adaptées dans les conditions particulières des toitures végétalisées et permet de tirer profit de la présence de certaines espèces spontanées pour agrandir la palette végétale potentiellement utilisable en plantation des toitures.

Partenaires du projet : Agrocampus Ouest, Arexhor Pays de la Loire, EPLEFPA Antibes, EPLEFPA Lyon-Dardilly-Ecully, Tecomah.

Résultats par site :

Angers

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Angers « Gamme 2013-2014, Plante & Cité, 32 pages. Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Angers « Gamme 2012-2013, Plante & Cité, 32 pages. 

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Angers « Gamme 2011-2012, Plante & Cité, 32 pages.

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Angers « Gamme 2009-2010, Plante & Cité, 22 pages.

Antibes

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Antibes « Gamme 2013-2014, Plante & Cité, 23 pages.
Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Antibes « Gamme 2012-2013, Plante & Cité, 22 pages.

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Antibes « Gamme 2011-2012, Plante & Cité, 22 pages. Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Antibes « Gamme 2010-2011, Plante & Cité, 22 pages.

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Antibes « Gamme 2009-2010, Plante & Cité, 18 pages.

Lyon / Dardilly

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Lyon - Dardilly « Gamme 2013-2014, Plante & Cité, 22 pages. Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Lyon - Dardilly « Gamme 2012-2013, Plante & Cité, 27 pages.

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Lyon - Dardilly « Gamme 2011-2012, Plante & Cité, 22 pages. Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Dardilly « Gamme 2010-2011, Plante & Cité, 22 pages.

 Jouy-en-Josas

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Jouy-en-Jonas « Gamme 2013-2014, Plante & Cité, 22 pages. Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Jouy-en-Jonas « Gamme 2012-2013, Plante & Cité, 19 pages.

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Jouy-en-Jonas « Gamme 2011-2012, Plante & Cité, 23 pages.

Identification de gammes de végétaux herbacés, ligneux ou semi ligneux adaptés à des conditions limitantes en eau pour la couverture de toitures – Jouy-en-Jonas « Gamme 2010-2011, Plante & Cité, 27 pages.

Diversification en végétalisation de tramway

Porteur du projet / auteur : Plante & Cité

Période de réalisation du projet / date de publication : 2010-2013

De quoi parle-t-on ? De la prospection de nouvelles essences non encore utilisées pour la végétalisation de tramways, de la comparaison avec des mélanges extensifs de gazon et de l’évaluer du bilan technique, économique et environnemental de ces modalités.

Pour qui ? Pour les producteurs et professionnels du paysage

Méthode / source(s) : Essais sur des sites de Bordeaux et Angers

Principaux résultats / résumé : L'expérimentation est réalisée sur deux sites à climats différents, avec des choix en végétaux différents. Angers, en placage de vivaces mono-spécifiques ou mélange, et mélanges de gazons. Bordeaux, gazons de placage en mélanges ou mono-spécifiques, semis de mélanges graminées, graminées-fabacées, ou plus large composition avec vivaces. L’irrigation est pilotée par tensiométrie en première année d'essai avec un déclenchement par valeur seuil de sécheresse élevée. En deuxième saison, l'irrigation est déclenchée quand la moitié des modalités montrent des signes de flétrissement. Les consommations d'eau sont relevées. Les tontes sont déclenchées individuellement par modalité selon un seuil de de déclenchement à 12 cm. Le nombre de tontes est comptabilisé chaque année.

Les résultats montrent des marges de progrès très conséquentes tant en économie d'eau qu'en nombre de passages de tonte annuel. Tout particulièrement, il est inutile de tondre sur la zone de roulement du tramway (GLO) représentant 50% de la surface à tondre. Le principe de la gestion différenciée est à intégrer à la gestion de la végétalisation des tramways. Absente actuellement, elle est à développer tant sur le parcours en longueur (tronçons) que sur le profil en largeur (intervoie, GLO, surlargeurs). Les espaces de tramways offrent une importante opportunité d'innovation : diversification des modes de végétalisation, gestion différenciée, nouveaux marchés tant vivaces que gazons de graminées.

Quel intérêt / quelle utilisation ? Répondre aux attentes des collectivités possédant des lignes de tramways végétalisées et à la recherche de nouvelles solutions de végétalisation de ces linéaires : plus diversifiées en terme ornemental, moins gourmandes en intrants – essentiellement en eau -, et demandant moins d’interventions de tontes que les pelouses habituellement utilisées.

Partenaires : • Ville d'Angers • Arexhor Pays de la Loire • pépinières Renault • Plan SAS • Communauté urbaine de Bordeaux Typologie : Evaluation de références

 

Crédit Photo : VAL'HOR