Fleurs et feuillages coupés

Amélioration de la tenue après récolte des fleurs coupées, feuillage et rameaux décoratifs

Période de réalisation : 2010- 2017

Porteur du projet : ASTREDHOR

Lieux de réalisation : INRA URIH Sophia Antipolis, ISA,CREAT 

De quoi parle-t-on ? De la tenue en vase de plusieurs variétés testées

Pour qui ? Les fleuristes

Méthode : Essais en station d'expérimentation

Principaux résultats : parmi les variétés testées, celles pour lesquelles une très bonne tenue a été observée sont :

2014 :

- Lomonium Elfi, Fairy, White, White Starlight, Starlight Sweet, River et Pippa

- Stachys byzantine S. Byzantina courtes - en chambre froide

2013 :

- Giroflée HNM Rose, XMas Ruby

- Renoncule ‘Tango’

- Leucocoryne en stade 2 (1 fleuron prêt à éclore) et 3 (1 fleuron ouvert)

- Calochortus lutea

- Hydrangea ‘Coco’ Chrysal Syringa, ‘You and Me Together’ Chrysal Rose, ‘You and Me Together’ Chrysal Syringa, Reine marguerite en stade très et moyennement épanoui

- Renoncule Solaris, Giallo 99-1

- Fleurettes : Heuchera sanguinea ‘Ecarlate Scarlet’ en hors sol, Heuchera sanguinea ‘Leuchtkafer’ en pleine terre, Ornithogalum thyrsoides en hors sol, Ornithogalum thyrsoides en pleine terre

- Feuillages et rameaux : Woodwardia orientalis, Sauge Salvia ‘Bee’s Bliss’, Salvia africana-caerula

- Anémone Rosso

2012 :

- Giroflée ‘Thunder pint’

- Célosie ‘Bombay fidor’ avec traitement, ‘Bombay fidor’ sans traitement, ‘Act zara’ avec traitement, ‘Act zara’ sans traitement

Feuillage : Hosta ‘Golden Tiara’, Nephrolepis exaltata ‘Tiger’, Niphidium crassifolium, Lys Urbain, Lys Terreau Renoncule Shangaï, renoncule Pluto Gombos Lee, Gombo ‘Beck’s Gardenville’

2011 :

- Anigozanthos ‘Yellow Gem’ et ‘Big Red’ - Nérine au stade 1

- Alpinia zerumbet ‘Variegata’ : tiges et feuilles

- Hostas ‘Francee’ non ombrée, ‘Francee’ ombrée, ‘Golden Tiara’ non ombrée Fougère Niphidium crassifolim Hibiscus ‘Michal’ et ‘Fred’

Fleurettes : Achillées, Edelweiss (pleine terre), Limonium ‘New Happy’, Limonium ‘Star Light’.

Lys ‘Orgapin’

Quel intérêt / quelle utilisation ? répondre aux attentes des consommateurs en matière de qualité des fleurs et feuillages coupés

Partenaires : Inra-ISA TEAPEA, Scradh, Creat

Partenaires financiers : CasDar, VAL'HOR

Accéder au résumé des avancées du projet

Accéder aux fiches de résultat des variétés testées

Compte-rendu tests tenue en vase - 2013

Compte-rendu test de tenue en vase - 2012

Compte-rendu tenue en vase - 2011

Crédit Photo : ASTREDHOR

Assainissement et multiplication de la pivoine

Période de réalisation : 2008-2009

Station d'expérimentation : SCRADH

Objectifs : Donner accès à des pivoines saines adaptées à la production de fleurs coupées. Disposer d'itinéraires techniques permettant une multiplication rapide et de bonne qualité sanitaire.

Compte-rendu assainissement et multiplication de la pivoine - 2008

 

Crédit Photo : Wikipedia

Tenue en vase des nouveautés

Porteur du projet : ASTREDHOR

Période de réalisation : 2005-2006

Station d'expérimentation : SCRADH

De quoi parle-t-on ? De la tenue en vase en fleurs et feuillages coupés : cyclamen, gerbera, célosie, divers feuillages, rose, campanule, Sandersonia.

Pour qui ? : Les fleuristes

Méthode : Essais en station d'expérimentation

Principaux résultats :

  • La campanule medium : très bonne tenue (plus de 20 jours)
  • Le gerbera mini : sur 19 variétés en général, tenue est bonne à très bonne, mais tenue insuffisante pour 3 variétés.
  • Le gerbera standard : en général la tenue est légèrement inférieure au gerbera mini.
  • La rose : 8 variétés ont été testées une seule fois, ceci est dû à la dimension trop petite des parcelles (en général 70 plants par variétés) ce qui est insuffisant pour avoir un échantillon d'au moins 10 de fleurs au même stade de maturité.
  • Le lisianthus : les 2 Boréalis, les 2 Rosita et le lisianthus Surprise ont présenté une bonne tenue de plus de 12 jours.
  • Le cyclamen : le développement nouveau de cette espèce pour la production de fleurs coupées a nécessité la conduite de nombreux tests pour connaître le comportement de nouvelles variétés avec des circuits de distribution différents et différents types de coupes au stade fleuriste. En générale, la tenue est très bonne voire excellente (jusqu'à plus de 20 jours). Certaines tiges se courbent dès le début. Le fait de fendre ou de piquer la tige sur 2 cm à la base améliore la tenue d'environ 2 à 6 jours.
  • La célosie Jura Salmon : un seul test, il s'agissait d'étudier l'influence de 2 températures de transport 5°C et 20°C. Dans les 2 cas la tenue a dépassé 20 jours, le transport à 5°C a permis une meilleure tenue. Ces résultats sont à confirmer.
  • Sandersonia aurantiaca : cette espèce nouvelle étudiée au Scradh a été testé une première fois en novembre 2006 après un transport à sec. Les fleurs ont bien supporté le transport, elles ont tenu 8 jours. Le stade de récolte semble à revoir (les tiges avec 1/3 des fleurons épanouis seraient à tester).
  • Cephalanthus : étude de 2 cultivars en fonction du stade de cueillette et du traitement post récolte. Les fleurs en bouton ont des difficultés à s'épanouir, les fleurs épanouies brunissent vite. Les boutons floraux verts ne s'ouvrent pas.

Quel intérêt / quelle utilisation ? Proposer en fleuristerie de nouvelles espèces en fleurs coupées ayant une bonne tenue en vase.

Compte-rendu tenue en vase des nouveautés - 2006 

Crédit Photo : ASTREDHOR