Milieu urbain / pollution

Guide "Agir pour les agricultures des aires urbaines" par Plante & Cité

Publié en 2017

Plante & Cité publie le guide « Agir pour les agricultures des aires urbaines" réalisé avec Terres en villes et soutenu par VAL’HOR et la région Pays de la Loire. Cet ouvrage en libre accès offre des outils de compréhension et d’action aux professionnels publics et privés (collectivités locales, entreprises, aménageurs, urbanistes, paysagistes, agriculteurs…).

Des éléments historiques sur les politiques agricoles des aires urbaines et sur les jardins collectifs, une présentation de la diversité des itinéraires techniques, des acteurs ou encore des systèmes de distribution et de commercialisation permettront tout d’abord au lecteur de disposer d’éléments de cadrage. Les enjeux, économiques, environnementaux, sociaux et sociétaux sont aussi identifiés et illustrés d'exemples.
Un second chapitre expose les bonnes pratiques de gouvernance et les aspects à prendre en considération lors de projets pour lesquels la collectivité locale est impliquée : les sols, l’eau et la biodiversité, le foncier, le cadre juridique et les modèles économiques.
Le troisième chapitre met en avant les étapes de la co-construction des politiques agricoles d’agglomération, de la mise en place de la gouvernance à l’évaluation de la démarche ainsi que les leviers pour co-construire une politique agricole et alimentaire globale. 

Enfin, le guide révèle les trois grands leviers d’action pour les villes agricoles : agir à toutes les échelles du territoire, dialoguer et créer un maillage d’acteurs dont la force est la diversité et se former, et enfin partager les initiatives et expérimenter. 

Source : Plante & Cité, Terres en villes, 2017. Agir pour les agricultures des aires urbaines. Guide d’aide à la décision. Plante & Cité, Angers, 145 p. 

En savoir plus

Livre "Agriculteurs urbains"

Publié en 2017

Dans le cadre de la mission « Quelles perspectives pour la filière du végétal face à l'essor de l'agriculture urbaine ? » soutenue par VAL'HOR et le ministère de l'agriculture, ASTREDHOR lance aujourd'hui l'ouvrage « Agriculteurs Urbains » aux Editions France Agricole. Il a été dirigé par Guillaume Morel-Chevillet, responsable végétal urbain pour l'Institut.

Ce livre présente, pour ceux qui les pratiquent ou qui veulent se lancer, les multiples formes d'agricultures urbaines, ou comment à partir d'initiatives individuelles de production agricole en ville, s'y développent de nouveaux métiers, les agriculteurs urbains. C'est aussi l'occasion unique pour les producteurs horticoles, les maraîchers et les paysagistes de comprendre et de s'investir dans ces nouvelles pratiques de nature en ville. Car d';une tendance, l'agriculture urbaine est maintenant une réalité dans le monde.

Source : ASTREDHOR, Communiqué de presse du 20 septembre 2017.

En savoir plus

Plantes épuratrices de l'air - Dépol'air

Période de réalisation : 2014-2016 prolongé en 2017

Porteur du projet : Astredhor

Lieux de réalisation : Etudes en laboratoires, espaces confinés enrichis en polluants de l'Université de Lille. Suivi des essais sur des ouvrages existants en collectivités (Fauville-en-Caux, Paris). Mise en conditions réelles par ASTREDHOR Seine-Manche.

Contexte : La phytoremédiation, ensemble des technologies qui utilisent les plantes comme principal agent de traitement des pollutions, vise à restaurer les ressources essentielles (eau, sols, air) mais aussi la valeur sociale, économique, écologique et paysagère des sites traités. L'utilisation des végétaux par les paysagistes pour améliorer la qualité de l'air des villes et des habitats (principes de phytoremédiation), offre de nouvelles perspectives pour la filière (murs végétaux dans les parkings, les gares par exemple) et ce, avec deux dimensions, l'épuration passive par le système végétatif des plantes (capture des polluants par la feuille) et l'épuration active (biofiltration) qui s'effectue par le substrat.

Objectifs : Cette action, portée par ASTREDHOR Seine-Manche, a trois objectifs :

- Développer des solutions techniques pour diminuer les polluants atmosphériques en utilisant le principe de la phytoépuration active : différents procédés sont étudiés notamment à partir de modules végétalisés ensemencés en micro-organismes développés par des partenaires privés, mais aussi sur des ouvrages existants comme au sein d'une station d'épuration développée par une collectivité

- Evaluer le procédé de dépollution et le pouvoir éventuel de désodorisation

- Obtenir la gamme végétale la plus complète qui s'adapte aux contraintes liées à l'installation et aux ouvrages développés

Partenaires : Université de Lille 2, Plant'Aipur, Plante & Cité et sociétés privées

Partenaires financiers : FranceAgriMer, VAL'HOR

Avancées : En 2014, beaucoup de végétaux ont été replantés pour les essais en extérieur. Certaines plantes se sont bien adaptées : Myosotis palustris, Geum rivale, Carex riparia, Eupatorium rugosum, Lysimachia nummularia, Dianthus superbus, Galium odoratum, Rumex arifolius et montanum. D'autres sont apparues inadaptées ou trop envahissantes : Iris pseudacorus, Mentha aquatica, Symphytum officinale, Epilobium hirsutum. Pour les essais d'épuration de l'air intérieur, les modules de murs végétaux ont été plantés et sont mis en croissance dans les serres du site de Fauville-en-Caux. En 2015, les mesures des capacités de dépollution sont réalisées après instrumentalisation des dispositifs.

Accéder au compte-rendu des travaux 2014

 

Crédit Photo : ASTREDHOR

Observatoire des plantes de toitures - Florilèges toitures

Période : 2015 - 2017

Porteur du projet : Plante & Cité

Objectifs :

- Mettre en place un observatoire dans le cadre d'un programme de sciences participatives.

- Identifier des végétaux adaptés à un usage sur toitures végétalisées extensives (plantés et spontanés).

- Identifier la flore spontanée ayant un impact potentiel sur le bâti.

- Dégager des ITKs d'entretien (fréquence, pratiques)

- Apporter des réponses par régions.

Résumé :

Cet observatoire a été créé pour une phase exploratoire en 2011. Il a pour vocation de prendre la suite et de compléter le programme expérimental sur 4 sites de diversification végétale en toitures. Il porte sur des toitures en conditions réelles et non sur des dispositifs expérimentaux.
Ce programme permet d’étudier le comportement et l’adaptation sur le long terme des végétaux validés au cours de l’expérimentation sur quatre sites. Il permet également d’étudier une palette plus large de végétaux, notamment la flore spontanée. Il offre enfin l’opportunité – grâce à la constitution d’un réseau de partenaires – de bénéficier de multiples retours d’expériences et observations sur le végétal, le vivant au sens large, et sur les pratiques d’entretien mises en oeuvre.

Cet observatoire participatif repose sur les observations de professionnels volontaires constituant un réseau de sites pilotes répartis sur tout le territoire national. Le suivi consiste en un relevé unique annuel du maintien ou de la disparition des essences présentes sur une toiture donnée. L’observatoire comprend actuellement 15 sites de relevés, et un potentiel global d’une trentaine de sites.
La faisabilité et le potentiel d’étude étant confirmés après 3 années exploratoires, il est proposé de le développer en synergie avec le programme Florilèges (mutualisation/adaptation des outils internet, animation des réseaux d’observateurs volontaires).

Méthode :

Vous êtes un professionnels gestionnaires de toitures végétalisées : participez à l'observatoire

Contact : toitures@florileges.info

 Partenaires : Collectivités territoriales, entreprises, établissements de formation

Financeur : Val'hor

Accéder au document d'aide à l'identification des plantes de toitures

 Listes bibliographiques de taxons pour la végétalisation des toitures

Parallèlement à l'analyse des relevés floristiques, une veille bibliographique est menée et retranscrite dans une publication Plante & Cité. Ce document est amené à être complété à l’avenir et au fur et à mesure des ressources bibliographiques qui seront identifiées et évaluées pour leur intérêt. Il propose donc différentes listes de taxons relatifs à la végétalisation des toitures. Ces listes sont issues de résultats de travaux de recherche, effectués en France ou dans des pays limitrophes, diffusés au travers de mémoires de thèses, articles scientifiques et livres. Il a été considéré que les configurations et contextes dans lesquels ces végétaux sont présentés sont à même d’apporter un intérêt opérationnel. Elles doivent toutefois inviter à une lecture critique, une analyse et une adaptation selon les régions et les contextes locaux. 

 

Accéder aux listes bibliographiques de végétaux

 

Crédit Photo : Plante & Cité/EPLEFPA Antibes/Denis Ferrando

Diversification de gammes végétales pour la couverture de toitures

Période de réalisation : 2009-2014

Porteur : Plante & Cité

Contexte et enjeux : Le développement des toitures végétalisées nécessite de prendre en compte les contraintes de gestion du végétal et notamment sa consommation en eau. L’objectif de ce programme est de proposer de nouvelles gammes végétales adaptées à différentes régions climatiques et qui montrent des caractéristiques de résistance à la sècheresse.
L’expérimentation a lieu sur 4 sites en France (Angers, Antibes, Lyon et Jouy-en-Josas) avec 8 nouveaux taxons testés par site et par an selon un protocole commun. En complément, le programme s’est enrichi de la création d’un observatoire des plantes de toitures depuis le début 2011, grâce aux partenariats avec des sites pilotes répartis sur le territoire et fonctionnant selon un relevé annuel simplifié.

Objectifs du programme : Il s’agit d’identifier les essences végétales d’intérêt pouvant se maintenir en condition de toitures, au moyen d’un double dispositif d’évaluation, (i) suivi conséquent sur 2 ans (sites d’expérimentation) et (ii) relevé de survie/mort sur le plus long terme (observatoire).

Partenaires du projet : Agrocampus Ouest, Arexhor Pays de la Loire, EPLEFPA Antibes, EPLEFPA Lyon-Dardilly-Ecully, Tecomah.

Financeur : Val'hor

 

Résultats par site :

Angers

Angers "gamme 2013-2014";Angers "gamme 2012-2013"

Angers "gamme 2011-2012" Angers "gamme 2010-2011"

Angers "gamme 2009-2010"

Antibes

Antibes "gamme 2013-2014";Antibes "gamme 2012-2013"

Antibes "gamme2011-2012";Antibes "gamme 2010-2011"

Antibes "gamme 2009-2010"

Lyon

Dardilly "gamme 2013-2014";Dardilly "gamme 2012-2013"

Dardilly "gamme 2011-2012"; Dardilly "gamme 2010-2011"

 Jouy-en-Josas

Tecomah "gamme 2013-2014";Tecomah "gamme 2012-2013"

Tecomah "gamme 2011-2012"

  

Crédit Photo : Plante & Cité/EPLEFPA Lyon-Dardilly/Pierre Delhommeau

Diversification en végétalisation de tramway

Période de réalisation du projet : 2010-2011

Porteur : Plante & Cité

Objectifs : Prospecter de nouvelles essences jamais utilisées en contexte de tramway et les comparer avec des mélanges extensifs de gazons. Evaluer le bilan technique économique et environnemental de ces modalités. En première saison d'essai l'irrigation est possible et pilotée par tensiométrie avec un déclenchement par valeur seuil de sécheresse élevée. En deuxième saison plus aucune irrigation n'est pratiquée.

Résumé : Les collectivités possédant des lignes de tramways végétalisées sont à la recherche de nouvelles solutions de végétalisation de ces linéaires : plus diversifiées en terme ornemental, moins gourmandes en intrants – essentiellement en eau -, et demandant moins d'interventions de tontes que les pelouses habituellement utilisées. Des retours d'expériences voire d'expérimentations antérieures ont été réalisés. Deux nouvelles expérimentations sont mises en place cet automne à Angers et à Bordeaux. La ville du Havre souhaite également réaliser une expérimentation ; un accompagnement méthodologique de Plante & Cité pour le suivi est prévu. Les deux documents présentent les résultats intermédiaires 2011 pour cette expérimentation sur les sites d'Angers et de Bordeaux.

Partenaires : • Ville d'Angers • Arexhor Pays de la Loire • pépinières Renault • Plan SAS • Communauté urbaine de Bordeaux Typologie : Evaluation de références

Compte-Rendu : végétalisation du tramway de la Communauté Urbaine de Bordeaux

Diversification en végétalisation de tramway - Angers : résultats définitifs 2012-2013

Diversification en végétalisation de tramway - Angers : résultats intermédiaires 2011

 

 

Crédit Photo : Plante & Cité