Mon espace pro

Agriculture urbaine : de nouveaux défis techniques à relever

Porteur du projet : ASTREDHOR

 Période de réalisation du projet / date de publication : mars 2019

 De quoi parle-t-on ? De l’analyse de 3 défis techniques de l’agriculture urbaine : accès à la lumière, gestion des déchets et perception sociétale.

 Pour qui ? L’ensemble des professionnels de la filière

Méthode / source(s) : Essais, enquêtes consommateurs

Principaux résultats / résumé : Cette synthèse technique présence des résultats d’études menées en 2017 et 2018.

Etude de l’effet de l’accès à la lumière naturelle et de l’impact de l’ombrage sur la croissance et les rendements des végétaux utilisés en agriculture urbaine. Le projet consiste à caractériser les végétaux d’intérêt en production urbaine et à évaluer des solutions innovantes apportant un complément de lumière nécessaire à la culture. Dans la synthèse, un tableau présente la qualité globale de 25 cultures en fonction du taux d’ombrage.

– Etude de l’utilisation de déchets organiques en substrats et en hydroponie. Certains mélanges de matériaux innovants, déchets de la déconstruction comme le béton cellulaire ou déchets alimentaires de la restauration, permettent de recréer des substrats productifs malgré des caractéristiques éloignées des standards horticoles. Dans le cadre d’essais en hydroponie verticale, l’usage de l’urine humaine comme fertilisant a aussi donné de bons résultats agronomiques.

– Etude de la perception sociétale de l’agriculture urbaine. Bien que reposant sur 32 individus, le volet « consommateurs » de l’enquête portant sur la culture de fraises apporte des éléments intéressants sur l’acceptabilité du grand public à l’égard de ce mode de production. La question du « naturel » se pose pour la majorité des consommateurs interrogés. Cependant, l’analyse en laboratoire de ces fraises indique une qualité sensorielle et biochimique similaire à celle des fraises sur substrat en extérieur. Le volet portant sur 32 « constructeurs » de la ville (techniciens, élus, promoteurs immobiliers, aménageurs) indique qu’ils n’ont pas de définition unanime de l’agriculture urbaine, mais reconnaissent généralement un bénéfice sociétal.

Quel intérêt / quelle utilisation ? Face au développement de projets d’agriculture urbaine, il s’agit de comprendre les enjeux pour mieux envisager les opportunités qui s’offrent à chacun.

Crédit photo : ASTREDHOR / Elise FARGETTON 

A TéLéCHARGER

  •   Laura BESSOUAT, Théo GALICHET, Guillaume MOREL-CHEVILLET, Oscar STAPEL, Agriculture urbaine : de nouveaux défis techniques à relever, synthèse technique n° 15, ASTREDHOR, Mars 2019, 9 pages.