Diversification des usages du végétal

Plante couvre-sol comme contribution au contrôle des adventices et à la promotion de la biodiversité

 

Porteur du projet / auteur : ASTREDHOR Pays de la Loire et CDHR Centre Val de Loire.

Période de réalisation du projet / date de publication : 2017-2019

De quoi parle-t-on ? De recherche de plantes couvre-sol efficaces (installation rapide, entretien réduit).

Pour qui ? Les producteurs et paysagistes

Méthode / source(s) : Tests en situations réelles de culture d’une sélection d’espèces de plantes couvre-sol

Principaux résultats / résumé : Les travaux ont permis de mettre en évidence 3 espèces particulièrement intéressantes : la Camomille du Caucase (Tripleurospermum caucasicum), le Thym Cilié (Thymus longicaulis) et la Crucianelle (Phuopsis stylosa).

Quel intérêt / quelle utilisation ? Disposer de plantes comme solutions alternatives à l’usage d’herbicide pour la gestion de certaines zones délicates comme les rangs de production ou les abords de parcelles. Favoriser la biodiversité pour réduire la présence de ravageurs.

Partenaires : 16 partenaires : instituts techniques, lycées, INRA…

Financeurs : OFB et VAL'HOR

 

Crédit Photo : ASTREDHOR/ Arexhor Pays de la Loire

Les (nouveaux) usages du végétal

Porteur du projet / auteur : ASTREDHOR

Période de réalisation du projet / date de publication : 2020

De quoi parle-t-on ? Des vidéos des interventions lors des Journées d'ASTREDHOR 2020 sur la thématique des multiples usages du végétal. Cet événement s’est déroulé les 5 et 6 février à Hyères.

Pour qui ? L’ensemble des professionnels du végétal, les industriels, collectivités, restaurateurs…

Méthode / source(s) : Conférences

Principaux résultats / résumé : Retrouvez sur la page YouTube de l’institut, l’ensemble des interventions des Journées d’ASTREDHOR abordant les multiples usages du végétal : nouveaux usages industriels des végétaux, huiles essentielles, valorisation des fleurs comestibles, plantes couvre-sol pour lutter contre les adventices et promouvoir la biodiversité, rôle des plantes dans la protection biologique intégrée…

Quel intérêt / quelle utilisation ? Comprendre les opportunités de marché associées aux différents usages des végétaux horticoles.

 

Crédit Photo : ASTREDHOR / Arexhor Pays de la Loire - Bergenia protégeant une culture de fusain

Fleurs comestibles

En phase avec la recherche des consommateurs d’ingrédients naturels et de plats esthétiques, les fleurs comestibles sont actuellement très tendances.

Porteur du projet / auteur : ASTREDHOR, ASTREDHOR MEDITERRANEE (CREAT), SCRADH et Arexhor Seine Manche

Période de réalisation du projet / date de publication : 2014-2016

De quoi parle-t- on ? De tests agronomiques et commerciaux auprès de la restauration de fleurs comestibles

Pour qui ? Les producteurs, distributeurs et restaurateurs

Méthode : Essais en station d'expérimentation

Principaux résultats : 2016 : Les travaux agronomiques et commerciaux ont été menés sur : Tagetes Lemmonii, Tagetes lucida, Tagete ‘Lulu’, 2.2 Acmella oleracea (Cresson de Para), les sauges, Agastache sp., les bégonias, la bourrache, les capucines, les tulbagia, etc.

Plantes testées en 2014 : Targetes, Acmella oleracea, Salvia sp., Tulbaghia sp., Begonia, Tropaeolum sp., Fchsia, Ocinum basilicum ‘Red Rubin’, Agastache foeniculum, Pelargonium, Hemerocalle, Pensée : Viola cornuta, Dianthus Malva, Cosmos, Lavatère, Bourrache : Borrago officinalis, Soucis, Camomille, Bleuet : Centaurea cyanus ‘Blaue Gefülté, Oenothera versicolor, Moutarde jaune : Sinapsis alba, Violette, Roquette…

Quel intérêt / quelle utilisation ? Répondre aux nouvelles attentes du consommateur. Proposer de nouveaux débouchés à la production de fleurs coupées.

 

Crédit Photo : ASTREDHOR